Skip to content

La Piña Colada, une boisson remplie d’histoires

Boisson de l’été par excellence, la Piña Colada est une préparation savoureuse à base de plusieurs ingrédients exotiques. Comme de nombreux cocktails, son histoire a traversé les siècles et plusieurs générations avant de devenir un classique sur la carte des bars et restaurants. On revient sur son histoire !

Qu’est-ce que la Piña Colada ?

La Piña Colada est un cocktail à base de rhum, de crème de coco ou de lait de coco et de jus d’ananas. On le sert mélangé dans un verre ou passé dans le shaker, avec de la glace. Généralement, les bartenders aiment garnir le verre à cocktail d’un quartier d’ananas et/ou d’une cerise.

L’histoire du cocktail Piña Colada

Une fois n’est pas coutume, les histoires se mélangent lorsqu’il s’agit de découvrir l’origine véritable d’un cocktail.

Une première histoire raconte qu’un pirate portoricain aurait donné à ses matelots une boisson mélangeant de la noix de coco, de l’ananas et du rhum, pour leur remonter le moral. Cette histoire remonterait au début du 19ème siècle et marquera les débuts du cocktail. Néanmoins, cette version a été contestée de nombreuses fois.

Il faut faire un bond en 1950 pour retrouver le nom Piña Colada. C’est le célèbre journal New York Times qui citait la cocktail comme l’une des boissons phares des Antilles.

Cependant, l’histoire de sa création semble se cristalliser dans celle de Ramón “Monchito” Marrero, un barman de l’hôtel Le Caribe Hilton, situé à Porto Rico. Selon les dires de l’établissement, Marrero aurait inventé en 1954 la recette de la Piña Colada pour capturer l’essence même de Porto Rico, en y associant les ingrédients qui font la fierté de l’île.

D’autres histoires concernant la Piña Colada existent mais rares sont celles qui ont résisté au temps. La popularité du cocktail s’est également forgée à travers la clientèle du célèbre hôtel, comme auprès de John Wayne ou Gloria Swanson. Depuis, la boisson portoricaine connaît un succès mondial.

Le cocktail Pina Colada

Le cocktail Pina Colada

Les meilleures recettes de la Piña Colada

Depuis les années 50, la popularité grandissante de ce cocktail a ouvert le champ des possibles mais surtout le champ des interprétations. Aujourd’hui, il existe de nombreux twists intéressants de la Piña Colada, pour ravir les plus gourmands comme les plus curieux des boissons mélangées.

Le Lava Flow : La composition de ce cocktail va sans doute vous surprendre, mais il semblerait qu’il soit vraiment délicieux à boire. Pour le réaliser, il faut mélanger ensemble un Daïquiri Fraise avec une Piña Colada. Deux cocktails pour le prix d’un.

Le Kiwi Colada : Si vous n’aimez pas l’ananas, ce twist vous sauvera la mise. Le Kiwi Colada est la version du cocktail Piña Colada dans lequel on remplace tout ce qui est à base d’ananas par le kiwi.

Virgin Piña Colada : Ce cocktail est la version sans alcool de la boisson portoricaine. Pour remplacer le rhum blanc et ne rien perdre du goût délicieux du cocktail, on conseille de mélanger dans un shaker : du sirop de Piña Colada avec du sirop saveur rhum et du lait.

Amaretto Colada : Pour les gourmands, l’Amaretto Colada s’élève comme un dessert digestif. Pour réaliser la recette, on change le rhum blanc par l’Amaretto.

Pina Vera d’À La Française : Et pour vous donner une autre excellente recette, nous vous conseillons la création du bar parisien À La Française au doux nom de Pina Vera. Les ingrédients vous donneront tout de suite un indice sur le résultat : rhum ambré, rhum blanc, jus d’Aloe Vera, crème de coco, lait d’amande et coriandre fraîche.

Le cocktail Pina Colada et son histoire

Le cocktail Pina Colada et son histoire

Le cocktail Piña Colada dans la culture pop

Le chanteur et compositeur Rupert Holmes a sorti en 1979 le titre “Escape (The Piña Colada Song”, qui lui valut un énorme succès et qui a permis au cocktail d’acquérir une renommée internationale.

La même année, Chuck Mangione, icône dans le monde du jazz sortait une chanson du nom du cocktail sur son album Fun and Games.

Et enfin, le célèbre chanteur country Garth Brooks a écrit un titre “Two Piña Coladas“, figurant sur l’un de ses plus grands albums.

Au cinéma, on retrouve le cocktail dans les mains de Tony Montana, personnage culte du film Scarface sorti en 1983 et réalisé par Brian De Palma. Le gangster cubain sirote avec son ami Manolo une Pina Colada directement dans l’ananas, au bord de la plage à Miami.

Les infos insolites du cocktail

En 1978, Porto Rico a proclamé le cocktail sa boisson officielle. La même année, Coco Lopez, originaire de Porto Rico et fabricant de crème de noix de coco, a offert un téléviseur couleur à Marrero pour la vente de la 3 millionième Piña Colada !

Historiquement, quelques gouttes de jus de citron vert frais ou d’amers étaient ajoutés au verre. Envie d’une autre recette de cocktail à la crème coco ? Essayez le Coco Loco.

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Derniers articles Cocktails