Mykki Blanco, bluffant(e) queer hip-hop from US

Mykki Blanco, bluffant(e) queer hip-hop from US

By Juliette Hautemulle
04 Juin 2013

Ne vous fiez pas à son nom digne d'une marque de lessive, Mikki Blanco est bien le nouveau phénomène de la scène rap américaine. Décryptage d'une folle ascension.

Ne vous fiez pas à son nom digne d'une marque de lessive, Mikki Blanco est bien le nouveau phénomène de la scène rap américaine. Décryptage d'une folle ascension.

C'est avec la mixtape "Cosmic Angel : The Illuminati Prince/ss" qu'on fit la connaissance de Michael David Quattlebaum, aka Mikki Blanco. La nouvelle sensation de Downtown a d'abord fait ses armes dans des formations punk avant de se rendre compte que son truc à lui (elle ?), c'était plutôt le rap. "Au départ, Mykki Blanco n'était qu'un projet d'art vidéo à propos d'une adolescente qui rêve de devenir une célèbre star du rap", explique l'interessé(e). Un personnage aux yeux bleus entre l'homme et la femme, une sorte de troisième genre.

Mykki Blanco : "Le travestissement ouvre complètement les portes de mon esprit et de ma créativité."

Mais au delà de la perruque blonde, des talons de 12 cm et du megging léopard, Mikki Blanco est avant tout un artiste multi-facettes, un poète underground aux textes noirs et aux instrus minimales ensorcelantes, comme le démontre sa track "Wavvy" ou encore "Feeling Special". "Special", c'est bien le mot pour décrire le performer fan de Lady Gaga. Comme son idole, son rêve est de devenir le ou la nouvel(le) it boy/ girl et de détrôner toutes les preppy girls et les midinettes pop. Déterminé, la "Sailor Moon noire", comme il aime à se décrire, est bien la nouvelle sensation scénique hip-hop de ces derniers mois et ne devrait pas avoir trop de difficultés à réaliser son rêve.

Le Souncloud de Mikki Blanco

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés