House of Moda : rencontre avec Jean Nipon

House of Moda : rencontre avec Jean Nipon

By Marine Normand
21 Jan 2013

Jean-Nipon est l'une des signatures du label Clek Clek Boom, et l'ancien membre de la Teamtendo, duo dont les productions sentaient assez fort Mario Bros et les aventures de Zelda. Samedi 19 janvier, il officiait avec Guido Minisky derrière les platines de la House of Moda pour un set assez "Borderline". Nous lui avons

Jean-Nipon est l'une des signatures du label Clek Clek Boom, et l'ancien membre de la Teamtendo, duo dont les productions sentaient assez fort Mario Bros et les aventures de Zelda. Samedi 19 janvier, il officiait avec Guido Minisky derrière les platines de la House of Moda pour un set assez "Borderline". Nous lui avons posé quelques questions avant qu'il ne débute sa prestation.


OnVillaNuit : Qu'est ce que cela vous fait de jouer pour la House of Moda ?

Jean-Nipon : Je suis super content car cela revient à jouer pour un public axé gay et c'est tout simplement le meilleur public. Respectueux, réceptifs à la musique, ils savent se lâcher et faire la fête.

OnVillaNuit : Comment vous sentez-vous avant votre live ?

Jean-Nipon : Là en fait, je suis plutôt fatigué parce que j'ai joué tous les soirs depuis mercredi. En plus, y a la neige et j'ai eu un accident de scooter. Mais après un petit verre de Schweppes ça ira mieux ! hahaha

OnVillaNuit : Le climax de votre DJ set de ce soir ?

Jean-Nipon : Ce sera de la première minute à la quatre-vingt dixième minute puisque je vais mixer pendant une heure et demie !

OnVillaNuit : Où vous trouve t-on à partir de 21 heures ?

Jean-Nipon : Dans mon studio en train de batailler pour essayer de faire un morceau ou à la salle de sport.

OnVillaNuit : Vous êtes plutôt jour ou plutôt nuit ?

Jean-Nipon : Ecoute, je me couche quasiment tous les jours à 6 heures du matin et me lève à midi donc on peut dire nuit. Etrangement, je trouve que l'ambiance est plus calme la nuit et cela me fait penser à la couleur bleue comme dans les tableaux de Kandinsky, à quelque chose de cérébral et de réflexif.

OnVillaNuit : Quel est votre poison ?

Jean-Nipon : Le sport, je vais à la salle trois fois par semaine.

OnVillaNuit : A quoi ressemble votre soirée idéale ?

Jean-Nipon : A Okinawa au Japon, pas loin d'un onsen (ndlr : bain thermal japonais de source chaude), le film "Phantom of the Opera" en diffusion continue. Côté musique, on aurait Prince et son band mais en version 1984, pas l'actuel. Et enfin, toutes mes ex seraient là, mais juste pour parler hein.

OnVillaNuit : Qui est le clubber idéal ?

Jean-Nipon : Il est gay, noir et vote à gauche.

OnVillaNuit : Vos meilleures adresses pour sortir ?

Jean-Nipon : Le Silencio et le squat à Asnières où Paul Armand Delille organise des soirées depuis quelque temps.

OnVillaNuit : Vous faites quoi après ?

Jean-Nipon : Je vais dormir parce que je joue demain au Silencio avec Maceo Plex.

OnVillaNuit : Votre bonne résolution 2013 ?

Jean-Nipon : Essayer d'être sympathique.

OnVillaNuit : Votre playlist du moment ?

Jean-Nipon : Alors en n°3 : Crackboy "Kiddo",

en n°2 : French Fries "D.R.U.M.S"

et en n°1, bah moi bien sûr avec mon morceau "Put it in the Trunk".

Le Soundcloud de Jean Nipon

Propos recueillis par Monsieur B.

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés