Skip to content

Unicity Birthday Party avec Brodinski, Sam Tiba, James et Monsieur Monsieur

Pour fêter ses deux ans d’existence, la marque de street wear Unicity a organisé une petite sauterie le 30 mai dans le chantier M du futur hôtel quatre étoiles Elegancia du 16ème arrondissement. Aux platines ? Brodinski, Sam Tiba de Club Cheval, James et Monsieur Monsieur.

Pour fêter ses deux ans d’existence, la marque de street wear Unicity a organisé une petite sauterie le 30 mai dans le chantier M du futur hôtel quatre étoiles Elegancia du 16ème arrondissement. Aux platines ? Brodinski, Sam Tiba de Club Cheval, James et Monsieur Monsieur.

Il est un peu plus de 20H30 quand on arrive à ce qui devrait être “un futur hôtel dédié à la musique”. Etonnant d’imaginer un tel lieu dans le très chic quartier de la Place Victor Hugo. L’entrée est à peine visible : aucun bruit ne se fait entendre et deux vigiles seulement gardent la porte pour s’assurer que personne ne trouble la tranquillité des habitants du 16ème arrondissement.

Et pourtant si, c’est bien ici que se passe la fête des deux ans de la marque de street wear Unicity. Rod Reynolds, l’organisateur de la soirée avec son agence Dcontract, a bien gardé le secret en ce qui concerne le line up et les invités. Résultat ? peu de têtes nous sont connues. De toute évidence, on est tombé dans une réunion de copains et les amis en question sont, on s’en rend vite compte, ceux de Brodinski. C’est lui et sa collection qui sont à l’honneur ce soir. Lui encore qui animera la fête avec Sam Tiba de Club Cheval, James et Monsieur Monsieur.

Après les interviews des DJs et d’Alexandre Maf, de passage en tant que “touriste”, on en profite pour se balader sur l’incroyable chantier M. Des vigiles bloquent les entrées vers les étages mais on peut quand même circuler dans quatre grandes pièces entièrement recouvertes de graffs by Nasty. Dans l’une d’elles, un peu plus éclairée, un tatoueur, son aiguille à la main, dessine sur les bras de jeunes filles. Il n’arrêtera pas de la soirée… Plus loin, Keffer, le photographe le plus connu des nuits à Paris croise Irène, la Rédactrice en chef du magazine Paulette. Drôle de mélange… L’artiste que l’on trouve à la porte du Wanderlust, Kiddy Smile, est, quant à lui, en pleine conversation avec Nicolas Nekmouche, l’un des membres des Donovan. Ce dernier ne restera pas longtemps, préférant aller écouter le canadien Ryan Hemsworth au Social Club.

Parmi la foule, quelques visages nous sont finalement familiers : La blogueuse et journaliste Aude Sarkamari et Charles Perron, le cruel Monsieur Staart des nuits parisiennes qu’on a tous les deux croisé la semaine dernière à la Villa Schweppes à Cannes. Non loin d’eux, on aperçoit aussi les deux fondateurs de Ten Days in Paris : Ruben Nataf et Arthur Mestrot. Ils sont décidément de toutes les (bonnes) fêtes…

Déjà 2 heures du matin. Tout le monde est prié de sortir “et en silence s’il vous plaît”. On repart un peu sur notre faim, mais avec un tee-shirt… trop grand ! Dommage.

Pour jeter un oeil aux collections Unicity, c’est ici !