Coldplay, Beyoncé, Lady Gaga, Bruno Mars : stars & banners au Super Bowl 50

Super Bowl 50 : Beyoncé et Coldplay, stars de la grande célébration américaine

By Tawfik Akachar
08 Fév 2016

Le plus grand événement sportif de l'année tient toute ses promesses : un half-time show coloré, à la hauteur de sa réputation.

Tous les ans, c'est l'événement sportif le plus regardé aux Etats-Unis ; très certainement celui qui attire le plus les sponsors et qui tient en haleine un pays entier. C'est comme le décrivent certains, avec une touche de zèle : "le premier Thanksgiving de l'année". Si cette année, le score final est resté anecdotique (savez-vous qui l'a emporté ?), la musique a elle traversé les frontières (encore une fois). Le Super Bowl en est à sa 50ème édition, il fallait donc frapper fort.

"Stars & Bannières"

A l'image du drapeau américain, on peut considérer que le Super Bowl partageait le même schéma : des stars en pagaille et des bandeaux, publicitaires...

Dans la dernière décennie, peu d'artistes ont connu le succès que Chris Martin et Coldplay ont épousé ; peu ont été aussi constamment sur le devant de la scène que Beyoncé et peu, à l'exception de Lady Gaga ont connu pareil succès... de la même façon, 2015 était dominée dans les charts par Bruno Mars et son "Uptown Funk", alors quand il a fallu choisir des artistes, si vous voulez notre avis, la choix n'a pas nécéssairement dû tenir du crève-coeur.

Le sport au second plan ?

Le "main act", c'est à Coldplay que revenait l'honneur de le tenir et cette année, le groupe partagera la scène avec Queen B et Bruno Mars, qui participeront au grandiose de ce spectacle. Après "Viva la Vida", "Paradise" et "Adventure of A Lifetime", Beyoncé performera son très récent "Formation", en medley avec "Uptown Funk" de Bruno Mars, avant de revenir à l'oeuvre des anglais, qui termineront sur "Clocks", "Fix You" et "Up&Up".

Avant le coup d'envoi et après Idina Menzel en 2015 c'était au tour de Lady Gaga, de venir interpréter "Star Spangled Banner", l'hymne américain, dans un costume pailleté rouge très... américain.

Pour l'anecdote, ce sont les Broncos de Denver qui l'ont emporté (24-10), face aux Panthers de Carolina. Pas vraiment l'occasion pour Cam Newton donc de fêter quelconque touchdown avec son désormais célèbre "dab", à découvrir ci-dessous.

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés