Un réveil au vert samedi soir !

By Marine Normand
16 Sep 2012

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Les Klaxons en live !

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

L'atelier de couronnes de fleurs

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Il en fallait des petites mains pour réaliser ces bijoux éphémères...

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Deux jeunes filles très green !

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

La Femme sur la scène du festival

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Clara, une des chanteuses de La Femme

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

On peut être green et tatoué !

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Les tipis très green du festival !

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Les panneaux solaires, qui alimentent le We Love Green en électricité.

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Micachu & the Shapes en live !

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Camille et ses choristes

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Camille, une fille qui en envoie

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

La foule pendant le concert de Camille

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

La nuit tombe sur le festival We Love Green !

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Zach Condon, le chanteur de Beirut

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Beirut en concert

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Vincent Glad, aperçu pendant le concert de Beirut, et un ami.

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Les Klaxons !

Samedi 15 septembre à la We Love Green @DR, Mathilde Kichenama

Un réveil au vert samedi soir !

Le super concert des Klaxons.

Samedi, grand soleil au jardin de Bagatelle. Avec nos lunettes de soleil sur le nez, comme tout oiseau de nuit qui se respecte, nous sommes donc parties hanter pour le deuxième jour le festival, assoiffées de musique et de volonté green. Les vrais noctambules disent que la journée commence à 16 heures. Ça tombait bien,

Samedi, grand soleil au jardin de Bagatelle. Avec nos lunettes de soleil sur le nez, comme tout oiseau de nuit qui se respecte, nous sommes donc parties hanter pour le deuxième jour le festival, assoiffées de musique et de volonté green.

Les vrais noctambules disent que la journée commence à 16 heures. Ça tombait bien, c'était l'heure de l'ouverture des portes de la We Love Green. Un début en fanfare, à l'image du réveil qui sonne alors que vous êtes plongés dans un profond sommeil. C'est La Femme qui nous a sorti de ce samedi tranquille, produisant des vagues de surf music rafraîchissantes directement sur nos tympans. Une vraie cure thermale musicale, à l'image d'une détox green pour les oreilles.

Micachu & The Shapes a pris la relève, mais, de la même manière qu'on éteint son alarme, le groupe a du faire face à une foule somnolente, pas encore prête à affronter leur musique délicate et presque expérimentale. Est ce que nous étions tous prêts à nous rendormir ? C'était sans compter Camille, qui s'est chargée de nous secouer délicatement, mais surement. Elle avait en effet en sa possession la puissance de ses mots et un festival conquis qui buvait la moindre de ses paroles. Bien joué.

Comme la petite couverture dans laquelle on se blottit juste avant de poser le pied sur la descente de lit, c'était ensuite Beirut et ses cuivres chaleureux qui ont permis à la nuit de faire son entrée avec délicatesse. Parfait. On ne voulait plus bouger, heureux dans ce petit lit musical bien chauffé.

Il le fallait pourtant.

Et ce sont les Klaxons qui ont débarqués, à l'image de la deuxième alarme de votre portable, et qui ont réanimés les esprits encore cotonneux avec une énergie incomparable. C'est bon, nous sommes debout, et prêtes à affronter cette journée !

Comment ça, il est minuit ?

Marine Normand

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés