Rencontre avec Equateur

Rencontre avec Equateur

By Marine Normand
25 Mar 2013

Nous vous avions fait découvrir leur dernier single, Aquila, accompagné d'un superbe clip. Equateur est un duo français formé par Charles Rocher et Romain Nouhi, qui s'évertue à grands coups de pop innovante à dessiner un univers irréel et hypnotique. Un monde qui a déjà charmé pas mal de mélomanes... Si vous vous êtes

Nous vous avions fait découvrir leur dernier single, Aquila, accompagné d'un superbe clip. Equateur est un duo français formé par Charles Rocher et Romain Nouhi, qui s'évertue à grands coups de pop innovante à dessiner un univers irréel et hypnotique. Un monde qui a déjà charmé pas mal de mélomanes... Si vous vous êtes déjà fait envoûter par Aquila ou Haunted, leur premier single (apparu sur la compilation des Inrockuptibles "Une éducation Française"), ou si vous voulez faire connaissance avec ces concepteurs musicaux d'un genre nouveau, il est temps de commencer à lire cette interview...


OnVillaNuit : Qui est Equateur ?

Equateur : Equateur, c'est nous deux, Charles et Romain. Le groupe existe depuis maintenant un an et demi. Notre premier titre, Haunted, est sorti il y a un an, et c'est à partir de là, de ce premier morceau, que tout a commencé. A l'origine, nous étions plus producteurs que de vrais musiciens. Nous faisions chacun de notre côté du son. Maintenant, on essaie d'aller vers les synthés analogiques.

OnVillaNuit : Y-a-t-il une répartition des rôles au sein de votre duo ?

Equateur : Ça dépend des morceaux. Pour tout ce qui est remixs (ndlr : ils ont notamment réalisé des remix officiels pour Sébastien Tellier ou encore Toxic Avenger), nous travaillons ensemble. Sinon, c'est assez aléatoire, en fonction des inspirations de chacun...

OnVillaNuit : Comment pourriez-vous définir le son Equateur ?

Equateur : C'est un peu difficile... On aime et écoute beaucoup de genres musicaux. Ce qui est sûr, c'est que nous sommes inspirés par les rythmiques rap, qu'on aime les voix californiennes un peu aigües des années 70 (on a envie que les voix réchauffent les mélodies), et qu'on s'amuse beaucoup à mélanger les synthés.

OnVillaNuit : Quelles sont vos influences ?

Equateur : On aime beaucoup les musiques de films, et les compositions années 70. La folie des années 80 nous fascine aussi pas mal, avec ses expérimentations et l'arrivée de nouvelles sonorités. On apprécie Brian Eno, les Beach Boys, Bowie et puis évidemment, les grands producteurs électroniques, comme Moroder ou les Daft Punk, qui arrivent à être sur tous les fronts.

OnVillaNuit : Vos clips sont aussi très beaux : vous avez une véritable exigence visuelle...

Equateur : Quand nous imaginons un morceau, on a toujours l'envie qu'il soit mis en images. Nous sommes très exigeants sur notre univers. Nous avons tous les deux baignés dans celui de la Science-Fiction, et on tend vers cette esthétique, un peu différente de ce dont on a l'habitude dans le monde de la pop.


OnVillaNuit : Vous avez des lieux préférés pour sortir ?

Equateur : On sort beaucoup, puisqu'on mixe souvent. Après, nous sommes plus à la recherche d'événements véritablement que de lieux. On aime beaucoup la Machine du Moulin Rouge, le Dandy ou encore le Bus Palladium. En tant que spectateurs, on est plus concerts : et pour ça, on n'est jamais déçus par Calvi on the Rocks, ou la Flèche d'Or, qui possèdent une bonne programmation.

OnVillaNuit : Qu'écoutez-vous en ce moment ?

Equateur : On aime beaucoup Bear Damen, signé sur Non-records, un label hollandais. On écoute aussi Casa Del Mirto, qui fait de la Chill Wave à l'italienne. Et puis il y a aussi Foxygen, dont les paroles possèdent une belle classe. Ce qui nous interesse, c'est quand la voix est aussi un instrument et complète la mélodie.

OnVillaNuit : Quels sont vos projets pour 2013 ?

Equateur : Nous avons pas mal de dates, des festivals à l'étranger. Nous devons développer notre live, et proposer des versions différentes de nos morceaux. Un EP devrait sortir à la rentrée (on garde le label encore secret), encore plus fort et plus abouti. L'album est aussi en cours, mais on met les morceaux de côté. Nous attendons d'en avoir une dizaine dont nous serons vraiment satisfaits...

Le Facebook d'Equateur

Le Soundcloud d'Equateur

Propos recueillis par Marine Normand

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés