Pourquoi YouTube pourrait bientôt bloquer des milliers d'artistes indés

Pourquoi YouTube pourrait bientôt bloquer des milliers d'artistes indés

By Mathias Deshours
18 Juin 2014

D'ici quelques jours, vous pourriez ne plus pouvoir écouter Adele, The XX ou Arctic Monkeys sur YouTube. La plateforme rentre en guerre avec certains labels indés résistants à une nouvelle politique du géant américain.

Quelques langues venimeuses diront tant mieux, d'autres s'inquiètent du despotisme de l'entreprise face à la création contemporaine et sa diffusion. Le géant américain entre dans une guerre froide en menaçant de bloquer les vidéos des labels qui refuseraient de signer les conditions tarifaires du futur service de diffusion par abonnement, le YouTube Music Pass (permettant accès aux clips sans publicités et téléchargement).

Si les labels résistants - parmi lesquels on peut compter Domino ou XL Recordings – ne se rétractent pas, la mesure devrait prendre effet "d'ici quelques jours". Des labels rentrés en résistance face à des conditions proposées (imposées ?) par YouTube considérées comme "défavorables" tandis que le géant se refuse à toute négociation. Ici, l'an dernier YouTube avait déjà connu un bras de fer houleux avec la Sacem quant à la pub sur la plateforme et aux émoluments qui en découlent. En quelques années, YouTube est devenue une vitrine incontournable de diffusion de contenu musical, une puissance contre laquelle il devient difficile de lutter puisque, comme le stipule un rapport Hadopi daté de 2013 : YouTube est la première porte d'accès à la musique en ligne , 54 % des écoutes légales de musique sur Internet se faisant par son biais. Il va peut-être falloir vivre sans Adele.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés