Skinjackin, collectif de tatoueurs éphémères en soirée

Le Skinjackin pirate votre peau !

By Marine Normand
10 Oct 2012

Vous les avez peut-être déjà croisés en soirée. Ils étaient plusieurs. Ils étaient armés. Votre peau a été prise en otage. Et pourtant, vous n'avez pas flippé pendant une seule minute. Vous étiez même plutôt contents, et c'est bien normal, puisque vous êtes repartis avec le tatouage éphémère le plus cool de tous les te

Vous les avez peut-être déjà croisés en soirée. Ils étaient plusieurs. Ils étaient armés. Votre peau a été prise en otage. Et pourtant, vous n'avez pas flippé pendant une seule minute. Vous étiez même plutôt contents, et c'est bien normal, puisque vous êtes repartis avec le tatouage éphémère le plus cool de tous les temps. Et oui, il faut le savoir, le Skinjackin de Bordeaux, Paris, Montréal ou encore Toronto déverse à l'aide de ses poscas et de ses tatoueurs des couleurs pop et des illustrations funs sur les épidermes des noctambules. Nous sommes partis à la rencontre du Capitaine du Skinjackin Paris, Flow, un pirate comme on n'en fait plus. Interview à batons rompus.

Onvillanuit : Quel est le concept du Skinjackin ?

Le Skinjackin c'est un collectif d'artistes qui intervient en live pour peindre sur la peau des gens. L'équipe est structurée comme un navire, avec son capitaine et ses pirates. Nous répandons l'amour et des dessins multicolores stupides sur l'épiderme des gens !

Onvillanuit : Quelles sont les origines du Skinjackin ?

Nous sommes le fruit d'un amour interdit entre un tatoueur (Vincent Sereks), un illustrateur (Cookie Kalkair) et un animateur de dessins animés (Jack Bunny), qui ont un jour décidé de prendre en otage la peau des gens pour leur gribouiller dessus. J'en profite pour leur faire des kikous.

Onvillanuit : Comment intervenez-vous dans les soirées ?

On prend d'assaut les lieux, nos victimes nous prêtent un bout de peau et on les tartine de poscas. Oldschool.

Onvillanuit : Il y a des Skinjackers un peu partout maintenant dans le monde : comment le phénomène s'est étalé internationalement ?

Certains membres se sont exilés vers des contrées lointaines, on a donc maintenant des équipes à Montréal, Bordeaux, Paris, et bientôt Toronto et Amsterdam! Le monde entier peut dorénavant trembler !


Onvillanuit : Quelles sont les personnes que vous rêveriez de Skinjacker ?

Un club de mamies fans de Slayer, et Arnold Schwarzenegger. Mais lui, c'est surtout pour la surface à couvrir.

Onvillanuit : Plutôt jour ou plutôt nuit ?

Il n'y a pas d'heure pour skinjacker quelqu'un.

Onvillanuit : Quel est votre poison ?

C'est évident. Les poils.

Onvillanuit : Votre playlist du moment ?

On en citera trois :

"Dessine moi un mouton" de Mylène Farmer

"Paint it Black" des Rolling Stones et

"Color My Love" de Fun Fun.

Onvillanuit : Quels sont vos projets à venir ?

Un projet secret de livre et d'exposition et une grosse fête pour Halloween au Pitchfork Festival !!

Propos recueillis par Marine Normand
Et merci à Florent et Ophélie.
Le site du Skinjackin
Leur Facebook, pour connaitre leurs dernières actualités

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés