Le plus riche vocabulaire du rap est... ?

Le plus riche vocabulaire du rap est... ?

By Mathias Deshours
06 Mai 2014

On peut aimer le beau verbe, le bon rap et les stats. Si c'est votre cas, vous étiez susceptibles de réaliser ce même graphique établissant qui a le verbe le plus riche du rap.

Eric Zemmour – avec tout le discernement qu'on lui connait – avançait un temps que le rap est " une sous-culture d'analphabète ". Eh bien Eric, nous vous invitons à consulter ces données. Si ça ne concerne que le rap U.S et qu'il est rétorquable - avec mauvaise foi – que la chose ne nous concerne pas, ce graphique est on ne peut plus intéressant.

Après l'établissement d'une base de données comprenant 35 000 mots de chaque artiste, le codeur new-yorkais Matt Daniels en a étudié la diversité. Et comme Monsieur a un peu d'humour et que nous avons besoin de repères intemporels, il a rajouté dans le classement Herman Melville (auteur de Moby Dick) ainsi que Shakespeare. Nous apprenons par exemple que le vocabulaire le plus fleuri appartient à Aesop Rock, le vétéran de Def Jux.



Pas si étonnant puisque la scène abstract était à l'époque (début 2000) alimentée par ce que le rap a connu de plus enclin aux choses de la littérature. Si avec GZA et Kool Keith, ils sont trois à employer autant, voire plus, de mots que Melville, il est intéressant de constater que le Wu Tang, et tous ses membres en solos, sont dans des places de tête. Idem, dans le Top 10, neuf sont de l'Est, un du Sud et personne de l'Ouest.

Une question vous démange : qui emploie le moins de mots ? Bon dernier, DMX est, tout bien réfléchi, effectivement assez loin de l'intelligentsia ou Drake (eh oui) ainsi que 50 Cent (dont la légende raconte que 2 cents valent un mot).

Le graphique est disponible ici.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés