Le crew afro-house Mawimbi : un 1er EP, pétri d'intelligence et de savoir-faire

Le crew afro-house Mawimbi : un 1er EP, pétri d'intelligence et de savoir-faire

By Charles Crost
14 Jan 2015

Passer des platines à la production n'est pas chose facile. Pourtant, Mawimbi, sur cette première réalisation, fait un sans-faute.

On peut comprendre le mélange d'excitation et d'appréhension qui pouvait régner dans les rangs du collectif Mawimbi à la veille de la sortie de cet EP. Sélectionner et mixer de bons morceaux de musique "afro" au sens large est une chose, en produire est une autre. L'enjeu était donc de taille : les garçons du crew devait prouver au monde qu'ils étaient aussi pertinents dans cet exercice nouveau que dans celui du Djing. Après avoir révélé un remix de Vieux Farka Touré dans nos colonnes, ils montrent aujourd'hui de quels bois ils se chauffent dans ce EP MWB000.

De surprise en surprise

Précision d'usage : le terme EP est pas tout à fait juste. On est ici face à une courte compilation de morceaux de membres de l'équipe. Le terme semble avoir été utilisé pour différencier la pièce qu'on nous propose aujourd'hui d'une compilation plus longue et plus large qu'on imagine venir par la suite.

On attendait de ces jeunes gens élevés à grands coups de nuits blanches un disque de musique de club. Dans cette optique, le choix d'ouvrir les hostilité sur "Tiefaly" de SSCK fait office de grand contre pied : il s'agit d'une étonnante ré-appropriation des grooves afrobeat à la Fela Kuti, mais aussi de tout un pan du funk africain.

La suite de l'EP surprendra par la capacité des producteurs à mêler âpreté sonore venue de la techno et leads délicatement tapissés d'influences "world" - mot valise s'il en est. Le morceau de Pouvoir Magique est notamment un des grands moments de cette écoute.

Le bon dosage

Les Mawimbi ne font aucun erreur de placement : ni dans la conservation muette du patrimoine fondamental qu'est la musique africaine, ni dans les clichés dans lesquels ont tendance à tomber trop de producteurs occidentaux. Ils créent sans tabou, sans appréhension, mais avec une érudition devenue très sûre.

Le pari idéologique est réussi : ils font très librement le pont entre Londres, la bass music, la techno et les grooves et ambiances du "continent noir". C'est très moderne, c'est abordable par le plus grand monde et c'est, sans aucun doute, la première pierre d'un passionnant édifice discographique qu'ils vont s'acharner à prolonger.

Profitez-en : le téléchargement du disque est entièrement gratuit !

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés