Laurent Garnier, chevalier de la Légion d'Honneur

Laurent Garnier, chevalier de la Légion d'Honneur

By Charles Crost
02 Jan 2017

La club-music française vient d'être honorée par l'Etat : Laurent Garnier reçoit la Légion d'Honneur.

Toute la sphère club française est en extase : Laurent Garnier - vraisemblablement le plus populaire des DJs français - vient de se voir remettre la légion d'honneur. Aux côtés de la présentatrice météo Evelyne Dhéliat, du comédien Claude Brasseur, mais aussi de Jean-Michel Aulas, le Président emblématique de l'Olympique Lyonnais.

Voici une récompense qui, certes symbolique, acte plus que jamais l'institutionnalisation de la musique électronique. Car s'il y a un représentant de la popularisation de cette esthétique, c'est pour sûr Laurent Garnier. Loquace en interview, volontaire en conférences, auteur d'un bouquin dédié, Electrochoc, ce dernier a toujours joué le jeu du grand public, loin des standards anonymes que véhicule couramment la techno.

Ce rang de Chevalier vient récompenser un parcours de 30 ans d'activisme : d'abord DJ à Londres dans le légendaire club qu'est l'Hacienda,puis à Paris au Rex Club en tant que résident des Wake Up, le Français deviendra vite patron du label électronique de la Fnac puis de sa version indépendante, F Communications. Ajoutez à ça une Victoire de la Musique catégorie "Dance" à l'époque et vous obtenez un client idéal pour la reconnaissance publique.

Voilà qui fait d'ores et déjà causer sur les réseaux sociaux : certains saluant cette décision quand d'autres y voit un assaut de plus contre l'aspect contre-culturel de la musique électronique de danse. Quoi qu'il en soit, Laurent Garnier n'a fait pour le moment aucune déclaration sur le sujet.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés