Klaxons : après le néant, la renaissance

Klaxons : après le néant, la renaissance

By Mathilda Meerschart
16 Avr 2014

Après une absence de plus de quatre ans malgré quelques apparitions dans des festivals ou des remixes, le groupe Klaxons revient armé de bonnes ondes et de bons sons.

On pensait inscrire Klaxons au panthéon "des groupes anglais talentueux mais qui n'a pas tenu le coup face à un panel infini de nouveaux talents" sachant, qu'ils n'avaient absolument rien sorti depuis quatre ans. Cependant cette année, le groupe revient petit à petit en dévoilant track par track son nouvel album qui sortira le 2 juin 2014 et intitulé Love Frequency. La fréquence de l'amour, c'est un peu les ondes qu'on ressent lorsqu'on écoute les trois premiers titres du groupe : bien sûr, les goûts et les couleurs changent en fonction des gens et heureusement ! Cela dit, le groupe (composé de Jamie Reynolds, James Righton, Simon Taylor-Davis et Steffan Halperin) fondé en 2005 et figure de proue de la mouvance "New Rave" revient à la charge avec trois titres dévoilés portant les noms de "There is No Other Time", "Children of the Sun" et "Atom to Atom" : trois bombes dance, rock et électroniques. Cela n'est pas étonnant lorsque l'on sait que l'album est produit par le leader du groupe LCD Soundsystem James Murphy et les Chemical Brothers !

Le succès avant la sortie

Une clique spécialement anglaise qui ravira les fans de la première heure ceux, faisant partie de la génération Y (ceux nés dans les années 80 et 90) qui les découvrait avec leur premier album signé sur le label anglo/français Because Music en 2007 Myths of the Near Future, avec les titres (qui restent les plus connus aujourd'hui)"Golden Skans", "Atlantis to Interzone" et "As Above so Below"...

Le premier titre du nouvel album "There is No Other Time", s'est déjà vu remixer par les plus grands : faisant parti du casting, le duo signé sur le label anglais de Damian Lazzarus Crosstown Rebels et composé d'Ali Love et Luca Cazal Infinity Ink, l'Anglais Kiwi, le duo house anglais Catchment et le phénomène montant allemand Claptone... Parallèlement à ça, la moitié du groupe Chemical Brothers Tom Rowlands a pris la liberté de remixer en avant-première le titre "Love Frequency"... pratique totalement sadique sachant que le morceau original n'est pas encore sorti !

Définitivement l'album de cet été.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés