Frédéric Beigbeder a désormais son magazine à Lui

Frédéric Beigbeder a désormais son magazine à Lui

By Juliette Hautemulle
27 Août 2013

Dans les rédactions de magazines on ne parle que de "Lui". Qui ? Lui, le magazine sexy et intello des trente glorieuses qui, grâce entre autre à Frédéric Beigbeder, se verra de nouveau dans nos kiosques le 5 septembre.

Dans les rédactions de magazines on ne parle que de "Lui". Qui ? Lui, le magazine sexy et intello des trente glorieuses qui, grâce entre autre à Frédéric Beigbeder, se verra de nouveau dans nos kiosques le 5 septembre.

Souvenez-vous (ou imaginez si vous avez moins de 35 ans) : Dans les années 60 à 80, Lui était le seul magazine capable de mixer photos de personnalités dénudées et interviews de politiciens ou de futures stars indé. Une sorte de Playboy à la française ultra-chic. Après un carton dans les années 70, la recette s'épuise pourtant et les ventes déclinent. Et en 1994, c'est le drame : la fin du mensuel masculin le plus intelligemment insolent de sa génération.

Du moins jusqu'à aujourd'hui ! En effet l'année dernière, Jean-Yves Le Fur (à l'origine, entre autres, du magazine Numéro) sent le potentiel à relancer un titre déjà connu (souvenez-vous du succès du premier numéro de Vanity Fair en France) et décide de racheter Lui. Il confie alors le projet à Yseult Williams, ex directrice de la direction de Grazia, et à Frédéric Beigbeder, l'écrivain dandy de "99 Francs". Leur but à tous ? Redonner au titre son esprit originel mais sans les photos de charme, soit "de l'hédonisme et de l'humour", dixit Yseult Williams. Le tout écrit par de belles plumes et mis en images par de grands photographes.

Alors Lui viendra t-il concurrencer le GQ de Conde Nast ? Une chose est sûre, contrairement à son homologue, Lui mettra des femmes en couverture. Frédéric Beigbeder se justifie : "GQ a un ton déconnant proche de celui que l'on cherche à insuffler dans Lui. Mais c'est un peu devenu un journal de conseil vestimentaire. Lui déshabille des filles au lieu d'habiller des garçons."

Réponse le 5 septembre moyennant 2.90 euros.

Derniers
articles
Événements

Les
pluslus

Lespluspartagés