New

Découvrez le quatrième mix Tsugi x Villa Schweppes

By Charles Crost
06 Juin 2014

Découvrez le quatrième mix Tsugi x Villa Schweppes @DR

Découvrez le quatrième mix Tsugi x Villa Schweppes

Une playlist exclusive!

Découvrez le quatrième mix Tsugi x Villa Schweppes @DR

Découvrez le quatrième mix Tsugi x Villa Schweppes

La Playlist Villa Schweppes x Tsugi!

Chaque Mix Tsugi x Villa Schweppes est un évenement! Celui de ce mois-ci vient de sortir.

01 - Cubenx

"Mercurial" (InFiné)
Révélé en France par InFiné en 2007, Cesar Urbina alias Cubenx fait louvoyer sa techno délicate entre shoegaze, psychédélisme voire post-punk. Avec "Mercurial", c'est tout en délicatesse, porté par le chant de Cyané Quijano, qu'il effectue son retour. Avec le Mexicain voyages et frissons sont garantis, pour une électro de funambule qui ne tangue jamais du mauvais côté du précipice.

02 - DJ Tennis

"Anatomy (North Lake remix)" (Life And Death)

Le cofondateur de l'excellent label berlinois Life And Death, que l'on connaît surtout pour le duo Tale Of Us, s'acoquine avec l'ancien Rapture Luke Jenner sur ce nouveau maxi, où brille ce bijou mélodique. Une promenade en apesanteur entre des boucles synthétiques qui ne manquent ni d'espace, ni d'oxygène.

03 - Nancy Whang & Bonar Bradberry

"Working The Midnight Shift (disco version)" (Gomma)


Disco toujours pour la Miss DFA Nancy Whang qui, pour son deuxième maxi solo chez Gomma, replonge dans les seventies avec une reprise de Donna Summer. Idéal pour laisser rouler votre nouvelle boule à facettes sur une pente raide, très raide. Et de faire des roulades de bonheur avec, en essayant de ne pas trop salir son pantalon pattes d'eph'.

04 - Tiga vs Audion

"Fever (KiNK remix)" (Turbo)


Si l'album du Montréalais Tiga produit avec Audion se fait toujours attendre, ce nouveau maxi idéalement remixé par Acid Arab, Tom Trago ou KiNK sait brillamment faire monter la sauce. Un tube aussi imparable qu'épileptique, idéal pour un dancefloor balayé des rayons lasers annonciateurs de demain.

05 - Rework

"Rise And Fall" (Visionquest)


On avait un peu oublié le trio franco-allemand Rework qui avait fait les belles heures de Playhouse au début des années 2000. Leur house sucrée se décline sur Rise And Fall en pièces hypnotiques. Rework, ou comment remplir le tonneau des Danaïdes de gimmicks vocaux répétitifs.

06 - dOP

"Close Up" (Circus Company)


Fers de lance de Circus Company, les trois dOP sont des spécialistes d'une house légère, foutraque et chantée. Les parisiens ne sont pas du genre à se laisser déstabiliser par les intempéries ou la froideur ambiante, et leur nouvelle livraison, dans sa version originale, est une perle chaude aux accents moroderiens, idéale pour l'été qui s'annonce.

07 - Gus Gus

"Crossfade (Konstantin Sibold remix)" (Kompakt)


Vingt ans de carrière pour le collectif protéiforme islandais, qui a trouvé chez Kompakt le parfait refuge pour sa pop techno, dynamitée ici façon dancefloor turbulent par le génial Français Konstantin Sibold, qui place le titre de Gus Gus à l'hémisphère du kitsch et du bon goût, avec juste ce qu'il faut pour rendre addict.

08 - Claude VonStroke

"Urban Animal (Dixon remix)" (Dirtybird)


Quand le patron de Dirtybird, Claude VonStroke, fait remixer sa house gorgée de basses, le casting est de choix, à l'image de cette relecture chaleureuse et sensuelle par le Berlinois Dixon, impeccable comme à son habitude, qui parvient à traîner l'animal urbain de l'Américain sur un dancefloor chaud et aride qui lui sied à ravir.

09 - Track ID

"8" (Sound Pellegrino)


Si cette mystérieuse équipe de producteurs tient par contrat à son anonymat, les six titres de son Session 1 EP se passent de commentaires superflus. Directs, secs, dévastateurs, comme ce "8" sans concession qui vous bouscule, vous harangue, vous cajole, vous rentre dedans avec la finesse d'un pachyderme et la douceur d'un boxeur.

10 - Boys Noize

"Excuse Me (Club Cheval remix)" (Boysnoize)


Avec le remix de "Excuse Me", le quatuor Club Cheval renvoie la techno survitaminée de Boys Noize au temps des premières raves anglaises. Il flotte comme un air hardcore revigorant à la façon d'Altern8 sur ce titre. Au football, on appellerait ça un tacle assassin, ici on parlera davantage d'une bonne claque dans la gueule.



Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés