New

Complet, surprenant, émouvant : notre avis sur le nouvel album d'Ayo !

Complet, surprenant, émouvant : notre avis sur le nouvel album d'Ayo !

By La rédaction
07 Oct 2013

A peine sorti et déjà écouté ! La rédac de la Villa Schweppes analyse pour vous "Ticket To The World", le nouvel album d'Ayo.

Aujourd'hui sort le quatrième album d'Ayo. Après Joyful en 2006 qui l'a révélée au public (on se souvient tous de son titre "Down On My Knees"), Gravity At Last en 2008 et Billie-Eve en 2011, la chanteuse nous présente son dernier opus, Ticket To The World, produit une fois de plus par Jay Newland (Norah Jones, Stevie Wonder).

Ticket To The World est sûrement un de ses albums les plus complets. Ayo retourne à l'essence même de sa musique et dépasse les frontières de la folk et de la soul pour saupoudrer ses chansons de hip hop et de rap. Oui, on y découvre une nouvelle Ayo. "Le rap a toujours fait partie de ma vie" nous a t-elle confié en interview. Sa voix évolue au fil des tracks, la chanteuse balaie toutes ses influences musicales pour aborder différemment les sujets qui lui sont chers.

On retrouve donc des thèmes universels comme l'amour, la joie, la famille mais aussi la tristesse, la solitude et la séparation. La musique, c'est la thérapie d'Ayo et elle est convaincue de son pouvoir guérisseur. "I'm Walking", "I Wonder", "Complain" et "Fallin" sont des titres forts, destinés à toucher le plus grand nombre.

Plus engagée que sur ses précédents albums, Ayo pousse aussi un coup de gueule. Sur "Fire", titre en featuring avec le rappeur Youssoupha qu'elle a rencontré en studio, elle tente d'éveiller les consciences et souhaite voir s'apaiser les tensions de la rue. Les enfants et la jeunesse sont bien sûr toujours des sujets qu'elle aborde avec ferveur.

Ayo nous offre de belles covers sur Ticket To The World. La première: "Sunny", titre popularisé pendant les années disco par Boney M et qui a bercé son enfance. La deuxième : "I Wonder", son titre favori de Rodriguez qu'elle a découvert grâce au film Sugarman. Enfin, Ayo chante en duo sur "Justice" avec Clarence Greenwood, alias Citizen Cope, un ami de longue date avec qui elle voulait partager une chanson. Ce titre, country et folk, apporte une touche différente à sa musique.

Complet, vivant et émouvant, le nouvel album d'Ayo Ticket To The World nous surprend et nous emmène une fois de plus en voyage à travers différents univers. Vraie douceur pour l'esprit et pansement de l'âme, Ticket To The World nous rend heureux tout simplement.

Du 7 au 13 octobre, Ayo est notre rédactrice en chef invitée : retrouvez tous les articles !

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés