Cinq minutes avec Tin-Tin, l'organisateur du Mondial du Tatouage

Cinq minutes avec Tin-Tin, l'organisateur du Mondial du Tatouage

By Léopold Lemarchand
07 Mar 2016

Ultra sollicité durant le Mondial du Tatouage qu'il organise, on profite des 5 minutes de pause du tatoueur star Tin-Tin pour faire une interview flash.

Villa Schweppes : La tendance de 2015 ?

Tin-Tin : Pour moi, la tendance c'est "anti tatouage" puisque une mode est forcément éphèmère, alors que le tatouage lui est permanent. On ne peut pas parler de tendance ou alors c'est simplement faire le même motif que tout le monde. Ici, au Mondial, on réunit les plus grands leadeurs iconographiques du tatouage et on parle plus "d'écoles artistiques".

Un tatouage qu'on t'a beaucoup demandé cette année ?

Tin-Tin : Je ne fais jamais deux fois le même Tattoo. J'essaie de faire un dessin pour chaque tatouage que je réalise. Bien évidemment il y en a plein qui se ressemblent et notamment les dragons, une de mes spécialités. J'essaie de ne pas faire les mêmes sinon mon métier serait bien triste.

Ton tatoueur préféré l'année ?

Tin-Tin : Si je devais choisir un tatoueur en 2015 ? Les 350 qui sont présents au Mondial du Tatouage ! Je ne peux pas n'en choisir qu'un car il serait ridicule d'arrêter ce phénomène à un seul tatoueur. C'est un peu comme si tu me demandais de citer mon peintre préféré du XVIIIe siècle, il y en a tellement !

Le petit nouveau de 2015 à surveiller de près ?

Tin-Tin : Y'en a un Allemand qui s'appelle Julian Siebert qui a gagné un prix au London Tattoo Convention l'an dernier et qui est vraiment impressionant dans son travail. Il fait de très grosses pièces, c'est incroyable.

J'essaie de ne pas faire les mêmes tatouages, sinon mon métier serait bien triste.

Le tatouage le plus insolite que tu ais fait cette année ?

Tin-Tin : Il y en a pas. Je fais de l'insolite tous les jours.

Le plus dingue dans ce cas ? Essayons avec un autre terme du coup...

Tin-Tin : Pareil !

La partie du corps qu'on t'a le plus demandé de tatouer cette année ?

Tin-Tin : L'anus, et c'est aussi celle que j'ai le plus refusé.

Les stars que tu as tatoué cette année ?

Tin-Tin : Je ne peux citer que ceux qui les montrent : Gunther Love, Daphné Bürki, Maïtena Biraben.

Très esprit Canal du coup. C'est toi qui as fait le tatouage "Paris" de Daphné Bürki après les attentats ?

Tin-Tin : Oui ! Mais elle n'a pas attendu les attentats pour déclarer sa flamme à cette ville avec ce tatouage.

Cinq minutes avec Tin-Tin, l'organisateur du Mondial du Tatouage

Le tatouage de Daphné Bürki

As tu déjà regretté d'avoir réalisé un tatouage ?

Tin-Tin : Oui, ça m'est déjà arrivé. Mais c'est plus les tatoueurs que tu regrettes que les tatouages.

La "tendance" c'est anti tatouage puisque une mode est forcément éphèmère

Est-ce qu'il existe des tatoueurs non-tatoués ?

Tin-Tin : C'est un peu comme un chanteur qui n'écoute pas de musique mais ça existe.

Et est-ce que toi tu t'es fait tatouer cette année ?

Tin-Tin : Ah bah en voilà une bonne question !

Alors ?

Tin-Tin : Non. (rires)

Derniers
articles
Les Rencontres Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés