Christophe, Slowdive... 5 concerts à voir à tout prix sur Arte Concert

By Charles Crost
19 Août 2014

Christophe, Slowdive... 5 concerts à voir à tout prix sur Arte Concert @Arte Live Web

Christophe, Slowdive... 5 concerts à voir à tout prix sur Arte Concert

Christophe à la Villa Aperta

Christophe, Slowdive... 5 concerts à voir à tout prix sur Arte Concert @DR

Christophe, Slowdive... 5 concerts à voir à tout prix sur Arte Concert

69 au Festival Yeah!

On est mi-août, vous vous embêtez à mourir et vous cherchez un sens à vos journées ? On vous a trouvé 5 lives sur Arte Concert à voir avant de mourir... ou qu'ils soient supprimés.

La durée de vie des concerts retransmis sur la plate-forme web musicale d'Arte est limitée. Ce pour quoi nous vous avons compilé cinq lives à regarder d'urgence.

Pour saisir l'ampleur de la légende : Christophe à la Villa Aperta

Christophe est sans aucun doute l'un des plus grands chanteurs français. On a eu l'occasion de longuement le rencontrer: il a été notre rédacteur en chef invité. Mais si vous êtes tout ce temps passé à côté de ce personnage, il faut d'urgence cliquer sur play ci-dessous : vous comprendrez alors toute la force et la liberté folle du personnage. Seul en scène, profondément libre, il marque, frappe, émeut, tant avec le piano, sa récente passion qu'avec les synthétiseurs auxquels il est accro. Grandiose.

Parce que c'était l'événement de l'été : Slowdive à Primavera

Slowdive ! Slowdive ! Le retour du groupe mythique des 90's sur scène durant l'été fut un électrochoc. Entre la Villette Sonique, la Route du Rock ou encore le Primavera, le groupe est revenu comme au sommet de sa gloire, éclipsant le récent album un peu raté de leurs contemporains My Bloody Valentine. Le shoegaze est roi, leur son tout en épaisseur et en mélancolie devrait vous clouer sur place, malgré une durée nettement trop courte.

Pour explorer toute la folie du Jazz : Jean Louis à Moers

Quel frontière y a-t-il vraiment entre le plus dingue des free-jazz et le rock le plus déstructuré et bruyant ? C'est plus ou moins la question à laquelle répond Jean Louis : aucune. Ce trio trompette-contrebasse-batterie frappe aussi fort que les fers de lance de la scène math-rock comme Pneu ou Marvin. Ils ont dominé le Moers Festival en redonnant par là même à leur registre une fraîcheur sans limites.

Parce que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes : 69 au Festival Yeah

Vieux pots... Vieux pots... pas tant que ça, finalement. Le couple leader de Sloy, le groupe de rock le plus marquant des années 90 hexagonales, s'est lancé dans un nouveau projet: 69. Une guitare baryton, des synthétiseurs et des voix à effet : le trio propose le prototype d'une cold wave psychiatrique moite comme une backroom infréquentable en Antarctique. Sous le soleil du bouillant festival Yeah de Laurent Garnier, ils jouent en toute simplicité, mais avec la tension typique des trois larrons.

Pour rester bouche bée : Christophe Chassol au prix Adami Deezer

Christophe Chassol est passionnant. Depuis quelques années, l'artiste harmonise le réel à travers ses " Ultrascores ". Le garçon part glaner des images et des sons dans des contrées variées et organise autour de leurs projections une mise en son inattendue qui fait ici des klaxons de jolis leads dans un morceau émotif. Vu la solidité du garçon, c'est presque étonnant de le voir participer à un prix " jeune talent ", mais puisque la vidéo nous est ainsi mise à disposition, on ne pourra que s'en réjouir.

Derniers
articles
Festivals

Les
pluslus

Lespluspartagés