Ce que vous réserve le Big Bang Festival 2015

Ce que vous réserve le Big Bang Festival 2015

By Juliette Hautemulle
02 Nov 2015

Du nouveau lieu, à la scénographie, en passant par le line up : Laurent Kemler, le DA du Big Bang Festival nous dit tout sur ses deux jours du 6 et 7 novembre qu'on attend avec impatience.

La Villa Schweppes : Pourquoi avoir changé de lieu cette année ? Et pourquoi Le Palais des Congrès de Montreuil (lieu où s'est tenu le Weather Festival en 2013, ndlr) ?

Laurent Kemler : Tout d'abord, parce que nous savions depuis l'année dernière que La Défense ne serait pas libre cette année (ni même pour les 3 ou 4 prochaines, d'ailleurs) à cause d'importants travaux dans les sous-sols de La Défense.
Du coup, Le Palais des Congrès de Paris Est Montreuil nous est apparu comme un bel espace pour y réaliser la 3ème édition du festival. Cet espace est immense, aux portes de Paris, facile d'accès... On a immédiatement eu envie d'habiller et de transformer l'espace ! Et puis ça a tout de suite été évident pour nous que l'on pouvait créer une magnifique scénographie et plonger naturellement notre public dans l'univers spatial de Big Bang.

Pourquoi ce thème récurrent de l'espace ?

LK : L'imaginaire est notre marque de fabrique et la base des immersions qu'on propose, que ce soit pour le Marvellous Island ou le Big Bang. Le thème de l'espace nous est venu naturellement pour cette saison de l'année. L'hiver approche, les journées se raccourcissent, l'humeur est aux soirées plus obscures... Et la musique nous porte tous dans une autre dimension temporelle : d'où le thème de l'espace. En plus, on savait qu'on allait pouvoir proposer une scénographie de qualité autour de cet univers.

Ce que vous réserve le Big Bang Festival 2015

Lors de l'édition 2014 du Big Bang Festival

Comment vous réfléchissez votre line up ?

LK : On essaye systématiquement de faire un mélange harmonieux entre les artistes que l'on veut présenter, ceux qu'on aimerait revoir et un ou plusieurs coups de coeur que l'on souhaite faire découvrir (le choix du DA). C'est un choix cornélien et l'erreur à ne surtout pas commettre est de prendre uniquement les artistes qui nous plaisent parce que, après tout, le seul juge, c'est le public. Les scènes peuvent être axées sur un label entier, un artiste, une valeur sure, une découverte, un coup de coeur.
Plus globalement, le Big Bang est un festival d'hiver. Du coup, le line up a un côté plus techno/ tech house - bien que cette année on ait ajouté quelques artistes house afin d'offrir un panel plus large à notre public. À l'inverse : pour le Marvellous Island, on fait une sélection plus chaleureuse, plus été, tout en restant varié (ambient, deep house, micro house, tech house et techno). On a toujours eu ce désir d'être "éclectique", de ne pas se confiner à un seul genre et de pouvoir satisfaire au mieux notre public. C'est toujours intéressant au sein d'une même soirée de pouvoir vivre plusieurs expériences et de repartir avec le sentiment d'avoir fait un vrai voyage musical.
On essaye aussi, sur chaque événement, de faire jouer un ou plusieurs collectifs parisiens. Ils ont tous une telle énergie ! Je pense immédiatement à Délicieuse Musique, Cracki Records, La Mamie's, Belle Epoque, Horde, Newtrack... On aime soutenir les jeunes artistes et collectifs, c'est très important pour nous de pouvoir jouer ce rôle de tremplin.

On va pouvoir recevoir près de 8000 personnes par jour

Des artistes que vous auriez aimé booker et que vous n'avez pas eus ?

LK : Ceux là, vous les verrez très prochainement sur nos plateaux...

Quelles seront les nouveautés pour cette troisième édition ?

LK : Avant tout, la capacité qu'on double en s'installant au Palais des Congrès de Montreuil. Ainsi, on va pouvoir recevoir près de 8000 personnes par jour. De nouveaux collectifs de Set Design nous on également rejoint afin de penser et préparer cette salle de manière créative et différemment des précédentes éditions. Et puis vous aurez le droit à de nouvelles installations lumineuses spatiales futuristes. Bref, autant vous dire que cette troisième édition s'annonce cosmique !

En février, vous partirez en Thaïlande pour y organiser un Marvellous Island. Vous pouvez nous en dire plus ?

LK : Avec grand plaisir ! Mais rendez dans quelques semaines pour cela !

On aura quand même le droit à un Marvellous Island à Paris ? Si oui, à quoi doit-on s'attendre ?

LK : Oui bien sûr, Paris reste notre maison. On commence déjà à travailler dessus. L'édition 2015 à Torcy a été une vraie belle réussite et ça nous a donné envie de faire encore mieux en 2016. Ce nouveau lieu a été très bien accueilli par le public, les artistes et nous offre de belles possibilités. Il risque d'y avoir pas mal de changements pour cette prochaine édition et, surtout, de très belles nouvelles surprises.

Marvellous, Big Bang et maintenant Eclosion et Marvellous Thaïlande : vous avez d'autres projets, encore ?

LK : C'est déjà pas mal, non ? (sourire).

Big Bang Festival vendredi 6 et samedi 7 novembre 2015 dès 21h au Palais des Congres de Montreuil

Derniers
articles
Événements

Les
pluslus

Lespluspartagés