Boiler Room : les premiers pas d'Earl Sweatshirt en tant que DJ

Boiler Room : les premiers pas d'Earl Sweatshirt en tant que DJ

By Tawfik Akachar
07 Mar 2016

Earl Sweatshirt : rappeur, producteur et maintenant DJ. Pour Boiler Room, le californien a pris les commandes d'un skateshop de Los Angeles et nous a fait écouter toutes ses influences.

Elle est loin, l'époque où Earl Sweatshirt n'était qu'une rumeur, un mythe séparé d'Odd Future et pourtant très prometteur. Aujourd'hui, même si ce dernier se fait rare, on est plus habitués à le voir faire les unes des tops musicaux. Après son album I Don't Like Shit, I Don't Go Outside, le rappeur s'est à nouveau fait plus discret, même si on a pu retrouver ici et là, sa patte de producteurs chez d'autres artistes.

La semaine dernière, le natif de la cité des Anges s'est donné à un exercice sur lequel on ne l'attendait pas vraiment (on ne l'attendait pas vraiment quelque part tellement il est discret, pour être honnêtes). C'est chez Babylon LA, un skatepark / magasin de skate que la figure d'Odd Future s'est illustrée.

Au programme de ce mix d'1h30 : Lil Wayne, Lil B et tout ce qui va entre les deux îcones de la scène rap actuelle. DJ Earl Fletcher affectionne tout autant les sonorités étrangères et il le prouve ici : du reggaeton à la grime britannique, le tourneur de disque californien fait bouger le pulic local avec beaucoup d'aisance.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés