New

Après 23 ans de coma, les Pixies devaient-ils ressortir un album ?

By Mathias Deshours
24 Avr 2014

Après 23 ans de coma, les Pixies devaient-ils ressortir un album ? @Youtube

Après 23 ans de coma, les Pixies devaient-ils ressortir un album ?

Extrait du clip "Blue Eye Hex" des Pixies

Après 23 ans de coma, les Pixies devaient-ils ressortir un album ? @Youtube

Après 23 ans de coma, les Pixies devaient-ils ressortir un album ?

Extrait du clip "Bagboy" des Pixies

Que dalle. C'est ce à quoi se résume la production des Pixies depuis "Trompe Le Monde", paru en 1991. Mais le 29 avril 2014 sortira Indie City, leur cinquième album et on se demande, écoute à l'appui, si c'est une bonne chose.

Oui, les Pixies sont éternels. Si vous avez moins de 23 ans, vous n'avez jamais connu ce sentiment si particulier de connaître la sortie d'un Pixies. Vous les avez peut-être vu rejouer leurs grands classiques sur scène, vous avez récupéré l'anthologie à gauche, à droite, mais ce sentiment d'entendre l'Histoire de la musique s'écrire devant vous n'a pas de prix. Dans l'idée, c'est vraiment une chance unique que de pouvoir les voir reprendre la main sur leur héritage 23 printemps plus tard. Dans l'idée.

Non, parce qu'on s'aperçoit qu'ils ne sont pas éternels du tout. Cet Indie Cindy souille leur propre légende et leur image devient presque d'Epinal. Ce ne sont pas 23 ans qui séparent Trompe Le Monde et Indie Cindy mais une sénilité latente et une capacité à dilapider son propre héritage. Si l'on se replonge avant 91, on verra à quel point le groupe a été séminal, important pour son époque, propre à l'urgence de son époque, typé dans le son mais si profondément singulier, intelligent et brave que c'est une matière faite pour résister au temps. Leur musique donc, mais pas eux.

Non, ce ne sont même pas les Pixies... On aurait dû s'en douter lorsqu'ils tournaient depuis 2004 en proposant de rejouer leurs grands albums sur scène. Leur musique n'a pas pris une ride mais eux, si. Du coup, on ne comprenait pas qui étaient ces personnes âgées pour qui il semblait si fastidieux de reprendre les Pixies et si aisé de bafouer nos souvenirs. Bon, et foncièrement, s'il n'y a que Kim Deal (bassiste d'origine) qui est absente, c'est tout le groupe qui semble avoir démissionné. Les Pixies ont perdu l'excentricité, la fièvre, leur muse cinglée... C'est un groupe sans visage qui se présente ici, en somme du Pixies sans Pixies. Pourquoi revenir dans ces conditions ? Qui plus est, Francis Black tente l'entourloupe de substituer une Kim (Deal) par une autre Kim (Shattuck) avant de la renvoyer (le nom porte malheur, il faut croire) pour la remplacer par Paz Lenchantin. Comme si les Beatles se reformaient uniquement avec John Lennon, ce que vous allez écouter ici n'est pas les Pixies mais un groupe du même nom...

p>

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés