Agoria et Oxia :

Agoria et Oxia : "Un album ensemble ? Pourquoi pas"

By Anne-Lyse Renaut
22 Mai 2016

Agoria a invité Oxia pour un back-to-back des plus réussis aux Marches à Cannes, mercredi 18 mai. Villa Schweppes a eu la chance de les interviewer quelques heures avant le début de leur set. Rencontre avec deux amis et Dj sous le soleil cannois.

Villa Schweppes :Agoria, tu étais déjà présent à la Villa Schweppes à Cannes l'an dernier, qu'est-ce qui a changé pour toi depuis un an ?

Agoria : C'est très compliqué de résumer 365 jours. C'est toujours à la fois chaotique, intense, et on a du mal à garder des repères. Chaque jour est une découverte en fait. Je suis aujourd'hui à Cannes, demain à Monaco, puis Ibiza, Rio, Santiago. Alors ce qui a changé, je ne sais pas, peut-être le fait que mon empreinte carbone a augmentée plus que prévu !

VS : Et tu as fait quoi en particulier ?

Agoria : J'ai passé beaucoup de temps en studio cette année. J'ai quasiment fini mon premier album. Normalement, un premier single devrait sortir à la rentrée puis un album pour début 2017. Ça prend beaucoup de temps de faire un album surtout quand on voyage beaucoup. C'est un peu paradoxal. La nuit on est souvent plongé dans des atmosphères très festives, et puis la journée, on est seul. Seul avec une machine qui te regarde et qui attend de toi que tu donnes le meilleur. Mais j'adore ce paradoxe : passer de la phase boite noire dans ton studio avec ton ordinateur, à la boite noire du club avec le public qui te rend très heureux.

J'ai passé beaucoup de temps en studio cette année. (Agoria)

VS : Après Grenoble le 30 avril dernier, c'est la deuxième date de vous faites ensemble dans le cadre des soirées "Agoria Invites", qu'est-ce qui va changer ce soir ?

Agoria : Rien ne va vraiment changer, j'espère qu'on aura la même alchimie car on ne sait jamais ce qui va se passer. Mais c'est tout le charme de notre métier.

VS : Tu peux nous expliquer plus précisément le concept d'"Agora Invites" ?

Agoria : À chaque date, j'invite un artiste que j'aime beaucoup, soit pour sa musique soit pour sa personnalité. Le but est de passer un bon moment avec des amis. Si je fais toutes ces dates avec des artistes que j'apprécie, c'est parce que l'on a une vraie connivence, à tel point que l'on a même plus besoin de se parler, parce que l'on sait exactement où est-ce que l'on va aller. C'est inné et instinctif en fait. J'ai déjà joué avec Carl Craig, puis là pour les prochaines, il y aura aussi Âme ou encore Dj Tennis. L'idée est de faire venir les artistes que j'aime beaucoup, tout en ayant chaque son espace. Moi, j'adore faire les warm ups, et créer une ambiance de soirée. Puis, je laisse la place à mon invité et je le rejoins pour que l'on partage ensemble la fin de soirée.

Il est toujours à l'affût, et il a toujours garder cette passion intacte.(Agoria à propos d'Oxia)

VS : Quelle est la qualité d'un invité ? Et justement, quelle est la qualité d'Oxia avec qui tu vas jouer ce soir ?

Agoria : Je pense qu'il y a très peu de producteur, compositeur, et de Dj qui sont là depuis 20 ans comme Oxia. Cela peut sembler simple; mais c'est très difficile de garder au fil des années de la qualité dans les mixs, dans les productions, et de continuer de capter l'atmosphère et l'énergie sans être redondant. Il est toujours à l'affût, et il a toujours garder cette passion intacte. Et je pense que c'est vraiment sa qualité première.

Agoria et Oxia :

Agoria.

VS : Oxia, ton dernier album "Tides of Mind" date de 2012, et vous n'envisagez pas une collaboration ensemble avec Agoria pour vos projets futurs ?

Oxia : Un album ? Pourquoi pas, on ne sait jamais. C'est vrai que l'on a souvent essayé de bosser ensemble, et on a sorti quelques tracks. Il y en a particulier un sur lequel j'apparais et que je n'assumais pas totalement au début, mais que j'adore maintenant qui s'appelle "Dust".

VS : Et toi Oxia, tu as des projets en solo en moment ?

Oxia : Oui je suis en train de créer un nouveau label, avec un Dj Cannois qui s'appelle Nicolas Masseyef. Les premiers tracks que l'on a fait en collaboration vont sortir début juillet . J'ai d'autres projets en cours mais c'est encore un peu tôt pour en parler...

Il y aura beaucoup de guest sur mon prochain album. (Agoria)

VS : Agoria, qu'est-ce que tu peux nous dire sur tes prochains projets à toi aussi ?

Agoria : L'album n'étant pas encore fini, c'est encore un peu tôt pour moi aussi. Bon c'est un album qui va forcément être électronique mais j'adore aussi m'entourer de musiciens et de voix. Donc il y aura beaucoup de guests sur mon prochain album, mais on en reparlera d'ici un mois ou deux mois promis.

VS: Enfin, est-ce que tu as déjà repéré un artiste qui pourrait faire sensation l'été prochain ?

Agoria : Il y a un anglais qui s'appelle, Eagles & Butterflies. Et du côté des français, je dirais Jacques. Dernièrement, on a été invité à jouer à Nuit Debout, et on a fait un truc que j'ai trouvé génial. Cela m'a rappelé les débuts et les premières rave party. On a branché les platines cd, et il n'y a avait pas de rallonge pour le mixeur. C'était le système D ! Mais c'était une très bonne énergie, puis il m'a rejoint à la guitare. Notamment sur le titre "Scala", sur lequel il a joué un riff de guitare absolument incroyablement. J'espère que l'on aura l'occasion de jouer encore ensemble un jour !

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés