"Odyssée" : la french house mûrit toujours aussi bien à l'Est

By Charles Crost
28 Nov 2016

La seconde compilation Komos ne déçoit pas : des tubes de têtes connues des zonards de club, des surprises et un ensemble de merveilleuses cartouches de house jouisseuse constituent cette belle "Odyssée".

On était restés scotchés par la qualité du premier manifeste du gang Komos, Gigantomachie. Entre hymnes house incroyables et propositions future beats pas dénuées d'intérêt, la première compilation livrée par le collectif strasbourgeois avait déjà, en avril dernier, des choses convaincantes à dire sur l'état de la scène électronique française.

C'est donc avec un appétit évident qu'on s'attaque aujourd'hui à la nouvelle proposition de la bande, Odyssée, sur laquelle on recroise des fidèles de la maison (Hybu, Monomite, Arômes, ou encore Mago). Ceux-ci profitent chacun de cette sortie pour livrer des assauts imparables, incluant notamment un merveilleux remix de Sergio Mendes.

Surtout, on trouve, au tracklisting, aussi bien des figures installées (KM3 (Faces) et Tell (Beat X Changers)) que de nouvelles têtes convaincantes comme le très garage Marabu et le tendre Geronimo.

À nouveau, le gang importe et exporte depuis Strasbourg une house euphorisante qui confirme les promesses de leur première saillies et fait transpirer plus que quiconque la liberté sonore d'une house française qui prend de plus en plus de place. Vous pouvez donc librement sortir Komos de la case "à suivre" pour les déposer dans le bac étiqueté "qui compte".

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés