Newsletter
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
01 / 19
Le Hasard Ludique, le lieu culturel imaginé par les habitants de son quartier
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
Le Hasard Ludique
© Jean Philippe Corre
19

Le Hasard Ludique, le lieu culturel imaginé par les habitants de son quartier

Publié le 07/07/2017 à 18:30

Ouvert il y a quelques mois, Le Hasard Ludique est aujourd'hui le nouveau lieu culturel incontournable du 18e arrondissement parisien. Retour sur la genèse du projet avec les deux designers en chef, Jules Charbonnet et Nicolas Barreau.

Le Hasard Ludique a ouvert ses portes au public en avril dernier. Nouveau lieu culturel incontournable du 18e arrondissement, il se situe sur la Petite Ceinture, et est issu d'un projet de réhabilitation d'une ancienne gare. On y trouve notamment un restaurant, un bar, une salle de concert, des salles de conférences, mais tout ceci est modulable, et le mobilier a été pensé pour pouvoir être déplacé, transformé en fonction des besoins du lieu.

A l'intérieur, le décor change plutôt de ce qu'on a l'habitude de voir : ici, pas de mobilier chiné en brocante, de chaises dépareillées, de déco industrielle ou d'esprit scandinave. Le Hasard Ludique semble avoir trouvé sa propre identité : très coloré, avec des formes géométriques irrégulières qui dominent un peu partout.

Un projet de collaboration avec les habitants

Nous nous étions rendu sur place à l'occasion de son inauguration il y a quelques mois. Si l'habillage et la charte graphique a été confiée au studio Appelle Moi Papa, c'est Jules Charbonnet et Nicolas Barreau qui se sont occupé de la conception du mobilier et de l'habillage intérieur. Ils reviennent avec nous sur le processus qui a mené à ce design si singulier.

 Nicolas et Jules, designers du lieu
Nicolas et Jules, designers du lieu
© Cécile Lienhard

Le travail de Nicolas et Jules a en fait été basé sur un projet collaboratif avec les habitants du quartier. C'est-à-dire que plutôt qu'imposer un design à un lieu destiné à être investit par les gens du coin, ces derniers ont été mis à contribution pour que Le Hasard Ludique leur corresponde au mieux.

Jules explique que le travail de collaboration s'est fait "en allant observer ensemble avec eux le paysage environnant : les architectures, les matières, les couleurs, les typographies, les formes géométriques récurrentes" du quartier. Ainsi, "impliquer les futurs usagers du lieu dans le processus même de création leur apporte le sentiment d'appartenance au projet : ils se l'approprient, et par affection, ils sauront leur faire vivre après notre départ", explique Jules Charbonnet.

Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
© Cécile Lienhard
Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
Le Hasard Ludique : concerts, restaurant, bar, etc.
© Cécile Lienhard

"Penser la ville de demain d'une façon plus démocratique"

Ainsi, nous expliquait Nicolas, ces formes géométriques particulières et ces couleurs trouvent leur inspiration dans les nombreuses photos prises par ces habitants-collaborateurs, au cours de balades ou "Dérives urbaines" en octobre 2016 dans les 17ème et 18ème arrondissements. Pour Jules, "ce genre de méthode prouve la possibilité de penser la ville de demain d'une façon plus démocratique".

Aujourd'hui, quelques mois après son ouverture, le pari semble gagné pour les deux designers : les parisiens semblent s'être approprié le lieu. Ainsi, on peut aller au Hasard Ludique pour un brunch, un concert, une séance de cinéma, une soirée électro, un festival, un marché, que ce soit food ou autre, mais aussi des ateliers de musique, pour les enfants, des stages, bref, une multitudes de choses qui semble prouver que Le Hasard Ludique a mérité son appellation de lieu culturel incontournable du quartier.

Le Hasard Ludique
128 avenue de St Ouen 75018 Paris
Ouvert du mardi au jeudi 12h-Minuit, vendredi 12h-2h, samedi: 11h-2h, dimanche: 11h-Minuit
Site internet du Hasard Ludique, avec la programmation
Site internet de Barreau Charbonnet
Site internet de Appelle Moi Papa
En savoir plus :
Lieux, Food, Culture
sur le même sujet
Grand Bal Créole au Hasard Ludique Grand Bal Créole au Hasard Ludique Événements / 11.07.2017