Skip to content

Les nuits (blanches) d’Anja

La Villa Schweppes avait déjà rencontré Anja en 2012 lors du Festival Calvi on The Rocks. On a voulu venir aux nouvelles et savoir si elle faisait toujours autant la fête. Tout porte à croire que oui.

La Villa Schweppes avait déjà rencontré Anja en 2012 lors du Festival Calvi on The Rocks. On a voulu venir aux nouvelles et savoir si elle faisait toujours autant la fête. Tout porte à croire que oui.

La Villa Schweppes : Où te trouve-t-on à 21h ?

Anja : Au Mansart ou à La Perle en train de boire l’apéro.

Et à 6h ?

A : En train de rentrer chez moi ou en train de mixer au Nüba ou au Baron.

Ta dernière nuit blanche ?

A : Hier. J’ai commencé la soirée à l’Embuscade, ensuite je suis allée au Nüba et j’ai terminé au Baron.

Pour séduire, plutôt cocktail ou plutôt danse ?

A : Cocktail ! Un Baron ou une Vodka sour…

La pire phrase d’accroche pour séduire/technique de drague que tu aies vue (ou toi même pratiquée) ?

A : Il y en a beaucoup mais j’essaye de les oublier en général !

À quelle soirée aurais-tu adoré être invité ?

A : Au mariage de mes parents.

C’est quoi ton QG ?

A : Le Nüba maintenant !

Rive gauche ou rive droite ?

A : La mienne, celle du 9ème arrondissement, donc la rive droite.

Ton Top 3 des lieux où faire la fête à Paris ?

A : Le Nüba et Le Social Club pour la programmation et Le Baron, bien sûr, parce que c’est ma maison, ma famille.

Ton meilleur souvenir de fête ?

A : Les soirées TGV (“Thanx God I’m a VIP”) dont je parlais déjà.

Ton meilleur acolyte pour sortir ?

A : Eddie, Mael (LeAm), Julie ma meilleure amie avec qui je vis et Faty de l’Embuscade.

À quel DJ confierais-tu tes nuits ?

A : À LeAm, Eddie et Superpitcher.

La seule chanson qui te ferait te lever de la banquette pour danser ?

A : “The Sky was Pink” de Nathan Fake.

Le morceau qui tourne en boucle dans tes oreilles en ce moment ?

A : En ce moment un morceau de Dominik Eulberg.

La Nuit…

A : La Nuit je suis ivre.

Derniers articles Portraits

Les Plus Lus