Kanye West au Zénith : On y était!

By Mathilde Kichenama
26 Fév 2013

Kanye West au Zénith : On y était! @DR, Mathilde Kichenama

Kanye West au Zénith : On y était!

Kanye West au Zénith de Paris

Kanye West au Zénith : On y était! @DR, Mathilde Kichenama

Kanye West au Zénith : On y était!

Kanye West et son masque blanc au Zénith

Kanye West au Zénith : On y était! @DR, Instagram

Kanye West au Zénith : On y était!

Kanye West et son masque en diamants Margiela

Après avoir retourné le Hammersmith Apollo de Londres, Kanye West s'est attaqué hier soir au mythique Zénith de Paris. Vêtu d'une camisole de force blanche, il nous a offert un concert fou pendant presque deux heures, du Kanye pur jus. Petite pointe de déception tout de même à la fin. OnVillaNuit vous donne ses impress

Après avoir retourné le Hammersmith Apollo de Londres, Kanye West s'est attaqué hier soir au mythique Zénith de Paris. Vêtu d'une camisole de force blanche, il nous a offert un concert fou pendant presque deux heures, du Kanye pur jus. Petite pointe de déception tout de même à la fin. OnVillaNuit vous donne ses impressions.

Kanye à l'West

C'est après avoir bravé le froid et la neige que nous avons réussi à nous dégoter une bonne place au milieu de la fosse, eh oui comme des vraies ! La scène blanche inclinée et minimaliste était devant nous, surplombée d'écrans géants. Après un peu d'attente, à 21h30, la foule s'échauffe et là tout commence. Les lumières s'éteignent et ce sont de vrais petits films qui sont tout à coup projetés sur la scène écran. On apperçoit d'abord une ombre, puis il surgit, Kanye West arrive, trainant la patte, comme possédé, ficelé tel un fou dans sa camisole. La salle s'enflamme, c'est parti pour 2h de concert.

Le rappeur enchaine ses plus gros tubes "Coldest Winter", "Heartless", "Runaway", "All of The Lights", "Clique" " Stronger ", déchainant et hypnotisant la foule. On est sous le charme de la scènographie, très stylisée. Un peu de neige tombe, de belles images sont projetées, c'est simple et en même temps très bling. Yeezy semble complètement stone, surconcentré dans sa musique, se lançant parfois dans des monologues freestyles de plus de 10 minutes et s'amusant avec l'auto-tune. Il jette le micro, puis le reprend, hurlant comme un maniaque, King Kanye nous offre son art.

Kanye West en toute simplicité

Kanye est connu pour ses goûts un peu spéciaux en matière de mode. Il s'est d'ailleurs récemment fait salement chambrer sur le réseau social Twitter après avoir porté une jupe en cuir au concert au profit des sinistrés de l'ouragan Sandy qui avait eu lieu le 12 décembre dernier à New York. Eh bien hier soir, le jeune homme n'avait encore pas fait dans la dentelle. Tout de blanc vêtu, chaine incrustée de diamants autour du cou et Nike Air Force Mid' immaculées aux pieds, il a joué avec les accessoires. D'abord un masque d'oiseau blanc en plumes puis le fameux masque en diamant signé Maison Martin Margiela, véritable régal pour les yeux. Le jeune homme était comme à son habitude le maître sur scène. Seuls deux ninjas blancs postés de part et d'autre de la scène l'assistaient, obéissant à chacun de ses ordres.

A nigga in Paris but no "Niggas in Paris"

Vous vous demandez si le rappeur a battu le record des 11 répétitions de "Niggas In Paris" en juin dernier à Bercy lors de sa tournée Watch The Throne avec Jay-Z ? Eh bien non, nous n'avons pas eu la chance d'entendre une seule note de la fameuse track. Pourtant la foule y a cru, réclamant le titre pendant plus de cinq minutes. Le rappeur a hésité, souriant bras ouverts, puis après avoir annoncé qu'il serait bientôt de retour avec de "new shit" (comprendre "nouveaux sons"), il s'est évaporé, sans un aurevoir. La scène s'est éteinte, nous laissant avec pour seul lot de consolation son nom projeté sur l'écran.

Quoi en penser ?

Ce concert, c'était du Kanye tout craché. Beaucoup de créativité, du bling, parfois même du ridicule (assumé ?). Mais c'est sa manière à lui de faire le show et c'est ce qui en fait un artiste unique. Le 29 décembre dernier à Atlantic City, il s'était arrêté en plein concert pour annoncer la grossesse de sa compagne Kim Kardashian. Cette fois-ci, il montre à nouveau que c'est lui le boss en refusant de jouer son plus gros tube. Pas de "Niggas in Paris" mais la promesse de revenir dans quelques mois avec des nouveaux tubes.

On l'attend.

Mathilde Kichenama

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés