Newsletter
Sherry Butt
Sherry Butt
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - le bar
Sherry Butt - le bar
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - les liqueurs
Sherry Butt - les liqueurs
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - cocktail
Sherry Butt - cocktail
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - dosage des ingrédients
Sherry Butt - dosage des ingrédients
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - shaker
Sherry Butt - shaker
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - on filtre le mélange
Sherry Butt - on filtre le mélange
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - champagne
Sherry Butt - champagne
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - il ne manque que la petite touche finale
Sherry Butt - il ne manque que la petite touche finale
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - une étoile de badiane
Sherry Butt - une étoile de badiane
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt
Sherry Butt
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt
Sherry Butt
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - le bar
Sherry Butt - le bar
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - les liqueurs
Sherry Butt - les liqueurs
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - cocktail
Sherry Butt - cocktail
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - dosage des ingrédients
Sherry Butt - dosage des ingrédients
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - shaker
Sherry Butt - shaker
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - on filtre le mélange
Sherry Butt - on filtre le mélange
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - champagne
Sherry Butt - champagne
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - il ne manque que la petite touche finale
Sherry Butt - il ne manque que la petite touche finale
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt - une étoile de badiane
Sherry Butt - une étoile de badiane
© Mathilde Kichenama
Sherry Butt
Sherry Butt
© Mathilde Kichenama
01 / 11
Les barmen parisiens à suivre : Amaury Guyot, chef barman au Sherry Butt
Sherry Butt
Sherry Butt
Sherry Butt
© Mathilde Kichenama
11

Les barmen parisiens à suivre : Amaury Guyot, chef barman au Sherry Butt

Publié le 04/04/2013 à 11:42

Après notre interview du barman de L'Entrée des Artistes et des mixologues de chez Grazie , OnVillaNuit a rendu visite à Amaury Guyot, chef barman au Sherry Butt . Ce bar à cocktails fraîchement installé dans le quartier de Bastille rencontre un succès monstre. Amaury nous parle de son parcours et nous dévoile les secr

Après notre interview du barman de L'Entrée des Artistes et des mixologues de chez Grazie, la Villa Schweppes a rendu visite à Amaury Guyot, chef barman au Sherry Butt. Ce bar à cocktails fraîchement installé dans le quartier de Bastille rencontre un succès monstre. Amaury nous parle de son parcours et nous dévoile les secrets du succès de ses cocktails.

VS : Depuis combien de temps travailles-tu au Sherry Butt ?

Amaury Guyot : Eh bien depuis l'ouverture il y a quelques mois, en septembre 2012.

VS: Parle-nous de ton parcours

AG : J'ai un parcours assez classique. J'ai fait des études de droit et j'ai obtenu un Master en droit du travail. Puis, je suis parti à l'étranger pour apprendre l'anglais. J'ai travaillé dans des bars à Dublin pendant 2 ans et demi, et ensuite j'ai vadrouillé de l'Espagne à l'Australie en passant par le Japon, toujours en travaillant comme barman. A mon retour en France, j'ai été engagé au Prescription et j'y suis resté 1 an avant d'ouvrir le Sherry Butt.

VS : Tu as dû découvrir différentes manières de faire la fête dans ces pays, qu'est-ce qui t'a marqué ?

AG: Oui c'est vrai, on ne s'amuse pas de la même façon dans les pays chauds et froids. En Australie par exemple, les gens aiment se regrouper et faire la fête sur les plages . Ce sont des gros buveurs ! Dans les pays plus froids, on fréquente plutôt les bars pour boire des cocktails.

VS : Qu'est-ce qui te plait dans le fait de travailler la nuit ?

AG : Je n'ai pas à me lever tôt le lendemain matin (rires)

VS : Avez-vous un cocktail signature au Sherry Butt ? Lequel est le plus commandé ?

AG : En fait, tous nos cocktails sont des cocktails signature. Nous les avons créés nous même. Le cocktail qui marche le mieux est le Belle en Bulle. Il est très fruité, facile à boire, il contient du champagne. Je pense que c'est pour cela qu'il plait autant. Sinon, le Frangipane (rhum, cognac, sirop de champagne, sirop d'orgeat, citron vert, bitter chocolat) a aussi beaucoup de succès.

VS : Quels produits travaillez-vous le plus ?

AG : Nous travaillons principalement le whisky. Nous en proposons 85 sortes. On travaille aussi beaucoup avec des bitters et des liqueurs vintage comme le quinquina ou la bénédictine. Sinon, nous utilisons que des sirops faits "maison".

VS : Quel conseil donnerais-tu à quelqu'un qui voudrait devenir barman ?

AG : Etre méthodique. Pour faire un bon cocktail, c'est comme en cuisine, il faut suivre la recette à la lettre .

VS : Comment avez-vous travaillé la carte des cocktails ?

AG : On a travaillé la carte à trois, nous sommes trois barmen au Sherry. On s'est partagé les alcools. Un s'occupait du gin, un autre de la vodka. On a fait des tests, des dégustations. La première carte a été créée en 2 semaines, la 2ème en 1 mois. On change la moitié de la carte à chaque saison.

VS : Tu conseillerais quel cocktail à un client qui viendrait pour la première fois ?

AG : Un Belle en Bulle pour commencer et ensuite un Yuzu (gin, liqueur de Yuzu, liqueur d'Umeshu, citron, sucre).

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, A CONSOMMER AVEC MODERATION

En savoir plus :
Portraits, Cocktails, Bars à Paris, Bars à cocktails, Rencontres, Portrait de bartender
sur le même sujet