Skip to content

Cerrone propulse la Villa Schweppes de Cannes dans l’ère disco

Après les rythmes tropicaux et festifs de Matias Aguayo, c’est un revival disco qu’a vécu la Villa Schweppes de Cannes en accueillant derrière ses platines la légende du genre, Cerrone.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que la Villa Schweppes retrouve son ambiance avec Naughty J et LeAm, pour préparer la venue de Cerrone !

Alors que l’équipe du film avec Fabrice Luchini fête la projection de Ma Loute, le Pape du disco Cerrone s’installe derrière les platines vers 1h00, succédant aux prestations street des 2 Djs. Venus pour l’occasion, les fans se précipitent sur les listes mais les places sont chères.

Danser sur les tracks de Cerrone se méritent. Et pour cause, le Dj commence fort avec des mixs discos tels que “Funk Makossa” ou encore “Let’s Groove” de Earth, Wind & Fire. Place ensuite à des rythmes tout droit venus des caraïbes comme le génial “Abatina” de Calypso Rose, en passant par des titres évidemment plus électro comme “Camouflage” de Dinka ou “Chemistry” de Mike Robia. Sans oublier les plus célèbres titres de l’artiste, comme “Your Are The One”, “Took Me So Long”, ou “Striptease”.

Entre-temps et en naviguant de la Terrasse au dancefloor, on croise aussi quelques visages connus comme Flora Coquerel, Eric Metzger ou encore Christophe Beaugrand. L’animateur venait à l’instant de terminer une séquence de “50 minutes inside” tourné en pleine soirée Villa Schweppes. Et c’est finalement, le légendaire Cerrone qui a mis tout le monde d’accord sur la piste des Marches en terminant son set par son cultissime “Supernature”.

Cerrone

Cerrone

C’est ensuite CätCät qui prend la relève en commençant son set par un mapping du célèbre clip “First Kiss”. Rien à dire, son set électro est parfaitement calibré. Le public est quant à lui toujours présent sur le dancefloor, et ce, jusqu’à la fin de son live, à l’aube. Bref, une soirée signée Villa Schweppes comme on les aime. Il ne reste plus qu’à vous donner rendez-vous dès ce soir !