Xavier Dolan déterre les Counting Crows

Xavier Dolan déterre les Counting Crows

By Caroline Taret
28 Mai 2014

Le cinéaste québécois Xavier Dolan fait resurgir un morceau de derrière les fagots dans son film Mommy, Prix du Jury ex aequo au 67eme Festival de Cannes : Colorblind des Counting Crows.

Impossible de passer à côté de Xavier Dolan en fin de semaine dernière dans les médias. Le cinéaste québécois de 25 présentait son cinquième film Mommy au Festival de Cannes mercredi 21 mai. Au sein d'une compétition officielle dense, avec notamment des coups de coeur à répétition de la presse spécialisée pour les films de Bertrand Bonello (Saint Laurent), des Frères Dardenne (Deux Jours, Une Nuit) ou encore de David Cronenberg (Maps to the Stars), le Mommy de Xavier Dolan a rebalayé les cartes.

Le jeune réalisateur sera récompensé par le prestigieux Prix du Jury (ex aequo avec le film de Jean-Luc Godard, Adieu au Langage) lors de la Cérémonie de Clôture du Festival qui remis la Palme d'Or au cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan pour son Winter Sleep.

"Colorblind" des Counting Crows

Il n'en reste pas moins que la médiatisation en mode love du film de Xavier Dolan, ainsi que l'émotion en fil rouge du jeune homme, ont mis en avant un film qui risque de déplacer les foules (date de sortie encore inconnue). La bande-annonce est largement diffusée et partagée, dévoilant quelques images carrées du film mettant en scène un jeune homme subissant des problèmes comportementaux aux prises avec sa mère. Ce qui frappe c'est l'association de ces premières images puissantes et la musique. Cette musique vous la connaissiez mais l'aviez oubliée... C'est "Colorblind", single présent sur le troisième album des Counting Crows The Desert Life émis en 1999. Ce groupe from San Francisco mené par le charismatique Adam Duritz a connu son petit succès dans les nineties et a un peu disparu de la circule depuis son dernier album Saturday Nights and Sunday Mornings qui date de 2008, et ce malgré un album de reprises (2012) et une tournée américaine en 2013. Pourtant le groupe californien avait séduit les amoureux de pop-rock aux accents folkeux chialants dès la sortie de leur premier album August and Everything After (1993) : "Mister Jones" ou encore "Round Here" restent des classiques pour les plus férus. Avec "Colorblind". Nul doute que grâce à Xavier Dolan, le morceau (et le groupe) sera redécouvert par les amateurs de cinéma indé.

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés