Voici le premier whisky né de l'intelligence artificielle

Voici le premier whisky né de l'intelligence artificielle

By Antoine RUIZ
09 Août 2019

La distillerie suédoise Mackmyra, en collaboration avec Microsoft et la société fintech finlandaise Fourkind, a produit le premier whisky réalisé grâce à une intelligence artificielle.

L'intelligence artificielle est capable de faire beaucoup de choses. En Suède, la distillerie Mackmyra, fondée il y a tout juste 20 ans, s'appuie sur l'innovation pour s'engager vers de nouveaux sentiers créatifs. Cette année, la société lancera en fin d'année le premier whisky issu de l'IA. Une grande première dans l'industrie agro-alimentaire. Ce spiritueux du futur a été développée en partenariat avec le cloud et les solutions cognitives Azure de Microsoft et la société finlandaise Fourkind, spécialisée dans l'innovation technologique.

Un processus plus rapide et une infinité de combinaisons

Selon Mackmyra, ce processus est non seulement plus rapide que s'il était effectué manuellement mais, en plus, l'IA devrait être en mesure de prédire les combinaisons les plus intéressantes pour parvenir à un goût unique. En effet, pour établir cette cuvée, l'algorithme mis en place a ainsi combiné des paramètres tels que les recettes déjà existantes composant le catalogue Mackmyra, leurs succès commerciaux (à savoir, leurs chiffres de vente), les préférences des consommateurs, ou encore les caractéristiques des fûts présents dans la cave. Au total, près de 70 millions d'associations ont ainsi été générées, agrémentées de leurs côtes de popularité respectives et d'un ranking qualitatif en fonction de l'âge et des types de fûts disponibles dans la distillerie.

L'Homme demeure indispensable

Traditionnellement, on passe des années à expérimenter, à goûter et à peaufiner chaque processus de fabrication pour en extraire les meilleures saveurs possibles. Le whisky est d'abord vieilli pendant au moins trois ans dans des fûts en bois pour développer un arôme plus intense, retrouver la saveur et la couleur que nous avons l'habitude de voir. Et c'est ce que l'intelligence artificielle tente de remplacer ici. Toutefois, au moment de valider la composition finale du whisky, l'intervention humaine reste indispensable pour maîtriser l'assemblage des saveurs et prendre la décision finale. Résultat : le whisky est généré par l'IA, mais l'Homme assure la curation : "Si la recette du whisky est générée par l'intelligence artificielle, l'expertise et les connaissances de l'Homme restent indispensables, tout particulièrement en matière de sensorialité, celle-là même qui ne pourra jamais être appréhendée par aucun programme. Notre whisky est créé par l'IA mais assemblé par l'humain. La décision finale revient à l'Homme", détaille Angele D'Orazio, maître distillateur chez Mackmyra.

Ce whisky sera mis en vente à l'automne 2019. En parallèle, la société Fourkind envisage déjà de renouveler l'expérience avec d'autres boissons, mais également avec des bonbons, des parfums et même des baskets.

Derniers
articles
Cocktails

Les
pluslus

Lespluspartagés