Skip to content

Visite nocturne de L’Hôtel Particulier Montmartre lors de la “Crush” Party

Mercredi 12 février nous avons a eu la chance de découvrir le sublime Hôtel Particulier Montmartre lors d’une fête organisée dans ce dernier : la “Crush” Party. Un nom qui résume bien cette soirée.

“L’Hôtel Particulier Montmartre tout le monde en parle, du PDG au bobo mais beaucoup n’osent pas y mettre les pieds”. Voici l’analyse de Martin, le chef barman du lieu. Ce mercredi 12 février au soir, nous avons pourtant osé, nous, pousser la porte de ce petit havre de paix.

Il est 19h quand nous arrivons (sous la pluie) au 23 de l’avenue Junot sur les hauteurs de Montmartre. “C’est vraiment là ?”, se demande-t-on en observant la grille devant nous ? Aucun panneau ou nom devant cette porte, juste un interphone. On sonne au hasard. “C’est pour quoi ? nous répond-on. Euh… Pour rentrer ?”, se hasarde-t-on. Avant d’ajouter : “On vient pour la Crush”. La porte s’ouvre enfin et on pénètre dans une cour pavée avec, autour, ce qui ressemble à un petit jardin. On oublierait presque qu’on est en plein Paris ! Après avoir traversé une petite terrasse on entre finalement dans une grande salle où sont dressés quelques couverts. “C’est le restaurant de l’hôtel”, nous explique en nous accueillant Loïc, l’un des organisateurs de la soirée. Il continue : “Posez vos affaires au vestiaire et descendez avec nous, la fête se passe en bas, dans la terrasse chauffée de l’hôtel”. C’est aussi ici que se trouve le bar de l’hôtel dans lequel officie Martin, le chef barman du lieu : “Ce soir je vous propose de goûter l’une des spécialités de la maison : La Nuit Pimentée”. À 10 euros seulement le cocktail dans un palace, on n’hésite pas !

On découvre une chambre où séjourne régulièrement une star

Il y a encore peu de personnes dans la salle. Ils arriveront sur les coups de 22h. Oscar, le Directeur de L’hôtel débarque, lui, et nous propose d’aller faire un tour dans les étages. Allons-y ! On prend un ascenseur direction le troisième étage. Le jeune homme (26 ans !) saisit dans sa poche un trousseau de clefs et proclame : “Je vais vous montrer la suite numéro 1. Il s’agit de la chambre dans laquelle séjourne Brad Pitt quand il vient à Paris”. Classe. Il ne nous faut pourtant pas nous éterniser, un client ne va pas tarder. On fait quelques photos et on file donc de nouveau vers la fête. La salle s’est remplie et les cocktails se succèdent sur les tables. Après avoir fait quelques portraits, on s’apperçoit qu’il est déjà 23h30. On décide de repartir alors que la fête bat encore son plein. De retour dans la salle du restaurant, des clients finissent de diner dont un brun tatoué qui, de dos, nous rappelle une star du rock. On n’essaiera pas d’en savoir plus, ici la politique de la maison a toujours été la discrétion.

Les plus de la soirée : Le cadre magnifique et les bons cocktails à 10 euros seulement. Cadeau.

Le moins : Combien de marches doit-on encore descendre pour accéder à la “Crush” ? On va finir par se perdre, c’est sûr !

La rencontre de la soirée : Martin, le chef barman du lieu : “J’aime aussi travailler avec les produits frais qui sortent de la cuisine. Ça explique qu’on trouve de la betterave dans le cocktail du jour !”

La phrase de la soirée : Nous, depuis hier : “Sinon moi j’ai visité la chambre parisienne de Brad Pitt”.