Unexpected tracks : 5 morceaux de... Johnny Hallyday

Unexpected tracks : 5 morceaux de... Johnny Hallyday

By Charles Crost
18 Juil 2014

Cet été Villa Schweppes se plonge dans le répertoire d'artistes que vous n'attendiez pas dans nos colonnes pour sélectionner 5 titres qui méritent - contre toute attente - d'être écoutés.

On lance la grande serie des Unexpected Tracks avec Johnny Hallyday. Un défi: trouver 5 morceaux issus de son répértoire qui vont vous étonner, fasciner, plaire ou faire sourire. Le bonhomme ayant pas mal baroudé entre les différentes tendances, il y avait finalement pas mal de matière.

Le plus hallucinant

Titre : "Je suis Fou"
Album : Hamlet
Année : 1976
Auteurs : P. Groscolas, G. Thibaut

Pourquoi ce titre : Le Belge s'était lancé dans le pari de monter Hamlet en Opera Rock. L'extrait que nous vous proposons aujourd'hui est kitsch à souhait, mais en terme d'écriture, c'est un régal : "Je suis fou comme une tomate, je ne tiens pas sur mes pattes" ou sa déclinaison en "ficelle" sont complètement absurdes. L'immense Jean Claude Vannier aurait dû être de la partie, mais finalement, il a choisi – à raison ? - de laisser tomber le projet en chemin. Reste ces choeurs surréalistes " Il est fou " et ces punchlines sorties de nulle part. Un régal.

Le Plus Réussi

Titre : "Psychedelic"
Album : San Fransisco
Année : 1967
Auteurs : G. Aber, Johnny Hallyday, Micky Jones, Tommy Brown

Pourquoi ce titre : La guitare sonne ici trop folle pour une production française : c'est en effet le légendaire Jimmy Page qui est à l'oeuvre. Avant de jouer dans les Yardbirds et surtout Led Zeppelin, ce technicien brillant était musicien de studio pour les vedettes de l'époque. En 67 sort cette bombe psyché sur la face B du 45 tours San Francisco, presque à l'heure americaine.

Le Plus Arty

Titre : "Poème sur la 7eme"
Album : Vie
Année : 1970
Auteurs : Philippe Labro, Ludwig von Beethoven

Pourquoi ce titre : Avant toute chose, Johnny Hallyday est un interprète : il s'offre, à la télé, en 1970 dans L'invité du Dimanche une magnifique récitation d'un poème de Philippe Labro sur la 7ème de Beethoven. Un morceau à sortir très vite, qui restera comme l'un des plus audacieux de l'idole des jeunes. Pourtant, il n'y a pas à dire : il met carrément Fauve à l'amende et ce n'est pas beaucoup plus ridicule, encore que.



Le Plus Débutant

Titre : "Mes Yeux Sont Fous"
Album : Mes Yeux Sont Fous
Année : 1965
Auteurs : Al Kooper, B. Brass, Gilles Thibaut, I. Levine

Pourquoi ce titre : Le premier 45 tours de Johnny Hallyday chez Vogue va connaître un accueil extrêmement hostile : sur Europe 1, son disque est brisé en direct, avec cette phrase superbe mais pas prophétique pour un sou : "C'est la première et la dernière fois que vous entendez Johnny Hallyday". La radio de papa n'aime pas ce rock qu'importait le Belge des USA. Pourtant, cette track est plutôt charmante, les guitares soignées, le chant "grand dadet" plutôt amusant pour l'époque.

Le Plus Idiot

Titre : "Tennessee"
Album : Youtube
Année : 2012
Auteurs : Mashup par DJ Ozzir

Pourquoi ce titre : Les joies des recherches sur YouTube. Aucun commentaire n'est nécessaire, c'est sans doute la chose la plus marrante – idiote? – que vous écouterez aujourd'hui.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés