Une Nicki Minaj en cire et ça dérape...

Une Nicki Minaj en cire et ça dérape...

By Charles Crost
20 Août 2015

La grande classe. En même temps, il faut dire que la statue s'y prêtait plutôt.

Depuis que Nicki Minaj a sa statue de cire au musée Madame Tussauds de Las Vegas, des clichés assez suggestifs fleurissent aux quatre coins du web. Visiblement, le choix de la représenter en plein booty shake dans le clip polémique du merveilleux morceau Anaconda a poussé les visiteurs Américains les moins distingués au vice.

Bref, sur les réseaux, c'est le championnat du monde de la grande classe : qui fera la photo la plus foireuse avec la statue ? Pour tenter de mettre un terme à cette situation gênante, le musée a lâché un communiqué via Twitter : "Nous prenons des mesures immédiates pour que la sécurité autour de la zone soit renforcée et veillons à ce que la posture de la statue soit modifiée afin d'éviter que de telles situations se reproduisent"

Azealia Banks s'énerve

Si la rappeuse avait dit plutôt apprécier cette représentation, c'était sans compter Azealia Banks, qui, la semaine dernière, avait manifesté son désaccord quant au choix de la pose. En effet, un bootyshake résume-t-il le travail d'une artiste ? Elle ne s'est pas privée de le faire savoir, comme résumé dans ce post Instagram.

Le concepteur de la statue ne devait pas avoir les yeux en face des trous le jour où il a mis en place son oeuvre. Ou alors, était-ce surtout une occasion pour le musée de Las Vegas de faire un buzz, tout weirdo qu'il soit. Sans la couvrir de "repeints de pudeur" modernes qui n'auraient aucun sens, il y avait peut-être une pose qui se serait moins prêtée à cet humour gras.

Dommage de gâcher ainsi ce qui aurait pu être symbole : il s'agit là de la première rappeuse sacralisée en cire.

Par ici pour constater les dégats.

Derniers
articles
Infos unexpected

Les
pluslus

Lespluspartagés