Une académie de DJs réservée aux femmes ouvre ses portes à Tunis

Une académie de DJs réservée aux femmes ouvre ses portes à Tunis

By Antoine RUIZ
10 Mai 2019

Grâce à l'association Future Female Sounds et l'espace de co-working La Fabrique, une académie de DJs exclusivement réservée aux femmes naît à Tunis, une ville devenue l'épicentre inattendu d'un nouveau mouvement féminin de DJs...

Pour vous les femmes qui rêvez de suivre une formation de DJing, la charmante ville de Tunis vous ouvre ses portes. Après avoir servi de catalyseur au Printemps arabe en 2010, la capitale tunisienne a connu une renaissance artistique et culturelle. Aujourd'hui, la ville bénéficie d'un environnement unique où les artistes de toutes formes peuvent trouver un public réceptif et avide de nouvelles idées. De pair avec la révolution de l'électronique ébranlant la vie nocturne de nombreux pays, Tunis se veut être le chef-lieu du genre musical au Maghreb, au même titre que Berlin en Europe. Et pour marquer le coup, rien de tel que d'inaugurer la toute première académie de DJs baptisée DJ Academy for Girls et uniquement dédiée à la gente féminine.

Fondé par la Danoise Tia Korpe, DJ fondatrice de Future Female Sounds (une organisation copenhaguoise à but non lucratif et une agence de booking réservée aux artistes féminines) et Olfa Araoui, gérante de La Fabrique (un studio d'art collaboratif au coeur de Tunis), cet institut insolite se conforme aux mouvements féministes et offre une place notable aux femmes, encore marginalisées dans le milieu.

D'abord un workshop... puis des événements réguliers

Initiée du 1er au 8 mars, coïncidant avec la Journée Internationale du Droit des Femmes, cette académie a d'abord pris la forme d'un workshop d'une semaine. Durant 7 jours intensifs, les participantes ont eu l'opportunité de suivre une formation leur enseignant les multiples facettes de DJing, telles que la mise en place de l'équipement, la création de bibliothèques, le travail du son (EQ, BPM...), l'auto-promotion, l'image de marque, la gestion, la collaboration avec les bookers et, bien sûr, la pratique. En guise de surprise finale, les jeunes talents ont eu l'occasion d'exercer leur art en live dans un des clubs de Tunis.

À l'avenir, cette académie promet de livrer des workshops réguliers aux jeunes DJs, afin de leur apporter des connaissances mais aussi, et surtout, de créer une véritable communauté d'artistes. En parallèle, Tia Korpe et Olfa Araoui tentent activement de créer un mouvement mondial pour les femmes de l'industrie de la musique et du DJing en particulier. Selon les rumeurs, les deux compères sont concentrées sur l'ouverture prochaine de nouvelles académies du même type en Chine et en Afrique du Sud.

Derniers
articles
Unexpected

Les
pluslus

Lespluspartagés