Un procès pour Robin Thicke

Un procès pour Robin Thicke

By Marine Normand
27 Août 2013

Une bataille juridique s'apprête à commencer entre Robin Thicke et les détenteurs des droits des chansons de Marvin Gaye. Il est vrai que son tube, "Blurred Lines" fait écho à une certaine chanson du génie Soul... Qui ne s'est pas dandiné sur ce tube de Marvin Gaye ? On plaide coupable, tout comme Robin Thicke. Il e

Une bataille juridique s'apprête à commencer entre Robin Thicke et les détenteurs des droits des chansons de Marvin Gaye. Il est vrai que son tube, "Blurred Lines" fait écho à une certaine chanson du génie de la soul...

Qui ne s'est pas dandiné sur ce tube de Marvin Gaye ? On plaide coupable, tout comme, on l'imagine, Robin Thicke.
Il est vrai que la rythmique de "Got to Give it up" nous rappelle fortement son tube de l'été, en featuring avec Pharrell Williams et T.I, "Blurred Lines", depuis des semaines numéro 1 des charts.
Bizarrement, c'est Robin Thicke qui a dégainé le premier, en faisant un procès pour protéger son bébé. Le chanteur déclare en effet que "Blurred Lines" n'est pas un plagiat, mais un hommage, même si il a évidemment été inspiré par le génie de Marvin Gaye. Son morceau tiendrait plus du clin d'oeil à une époque, une réminiscence des années 70, que de la violation de copyrights. Le procès servirait ainsi à le protéger contre les futures attaques des détenteurs des droits de Marvin Gaye.
Bien sûr.
Marvin Gaye III, le fils du chanteur, a déclaré dernièrement apprécier le morceau de Robin Thicke, mais pas vraiment le business qu'il y a autour. Et si la famille se tâte actuellement à répliquer, on se dit qu'ils ne devraient pas hésiter longtemps : et oui, si on a rien à craindre, pourquoi donc se protéger ?

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés