New

TOP 10 des Djettes les plus sexys

By Mathilde Kichenama
29 Août 2013

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Nina Kraviz

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Piu Piu

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Ellen Alien

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Anja

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR, Cédric Cannezza

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Melle Stéphanie à Calvi On The Rocks

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Inès Mélia

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Louisahhh !!!

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Louise Chen

TOP 10 des Djettes les plus sexys @DR

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Miss Kittin

TOP 10 des Djettes les plus sexys @Abaca

TOP 10 des Djettes les plus sexys

Cecile Togni

Après le Top 20 des DJ les plus sexys, la Villa Schweppes vous dresse un top 10 des Djettes les plus hots ! Expertes, débutantes ou simplement passionnées, elles envoient toutes du rêve derrière leurs platines !

Après le Top 20 des DJ les plus sexys, la Villa Schweppes vous dresse un top 10 des Djettes les plus hots ! Expertes, débutantes ou simplement passionnées, elles envoient toutes du rêve derrière leurs platines !

Mlle Stéphanie a commencer à mixer toute jeune. Du Baron à laFavela Chic en passant par Calvi On The Rocks, elle propose des playlists éclectiques et festives. On la rencontre beaucoup aujourd'hui aux platines dans des évènements mode.

Miss Kittin de son vrai nom Caroline Hervé est comme on peut dire l'initiatrice du djing au féminin. Elle a commencé à mixer dans les années 90 avec son acolyte grenoblois The Hacker . Aujourd'hui elle bosse avec Gesaffelstein et continue de secouer les clubs avec sa techno minimale et froide.

Seule fille du crew Bromance (le label de Brodinski et Gesaffelstein), Louisahh, d'origine américaine, est chanteuse, djette mais aussi productrice. Elle a sorti un excellent EP "Transcend" en mars dernier et a mixé tout l'été dans les plus grands festivals.

Figure emblématique de la musique électronique berlinoise et fondatrice du label BPitch Control, Ellen Allien a gravi les échelons avec succès. Aujourd'hui elle produit de nombreux artistes techno et electro et se produit dans les plus grands clubs du monde.

Bel atout du collectif Tête d'Affiche, Anja est une djette en qui on peut avoir confiance. Preuve en est avec sa playlist pour la Villa Schweppes et ses sets, qui, de Cannes à Calvi On The Rocks rameutent tout le monde sur la piste.

Elle est très belle, c'est sûr, mais aussi bourrée de talent. Nina Kraviz (rien à voir avec Lenny) est DJette, chanteuse et productrice. Elle a commencé à mixer sur la scène du Rex Club à Paris puis s'est rapidement imposée notamment avec son album éponyme en 2012. Aujourd'hui, elle continue de bouleverser le petit monde masculin de l'électro en proposant toujours autant de tracks et clips sensuels.

Louise, c'est un peu la boss du collectif Girls Girls Girls. Depuis quelques années, elles organisent ensemble les soirées éponyme au Social Club, et tournent dans toute la planète. Un girl power assumé, mais des sets loin d'être girly : réfléchi, pointu, dansant, et toujours exigeant...

Piu Piu est née Giulietta Canzani Mora. Elle est chanteuse mais aussi Djette. Après avoir longtemps travaillé dans les rédactions mode, elle enregistre son premier EP sous le label de Kitsuné puis mixe avec Girls Girls Girls dans des grands clubs parisiens comme le Social Club et Chez Moune.

Travaillant elle aussi au sein du collectif Tête d'Affiche, et habituée du Montana, Inès Mélia avait eu la gentillesse de nous faire récemment une playlist pleine de finesse, de douceur et de séduction. A réécouter sans se lasser, pour les derniers jours de l'été...

Cécile Togni forme il y a plusieurs années avec Tania Bruna-Rosso (animatrice chez Canal+ entre 2001 et 2011) Les Putafranges. La bande de nanas se fait remarquer en enflammant le toit de l'immeuble Nova à Paris avec des sons electro-pop. Plus tard, Cécile décide d'allier ses deux passions, la mode et la musique. Elle crée alors des bandes sons pour des défilés, imagine une collection capsule pour Maje et organise un live acoustique pour l'ouverture de la boutique Tara Jarmon rue St Honoré. Aujourd'hui, Cécile Togni continue de mettre ses talents musicaux au service de la mode.

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés