Toilet Disco :

Toilet Disco : "Notre meilleur souvenir de Calvi, jouer dans les toilettes de Chez Tao"

By Mathilde Kichenama
23 Sep 2013

Edouard Rostand, organisateur de Calvi On The Rocks, mixe aussi dans un groupe avec son ami italien Mariano Robles. Tous les deux, ils forment les Toilet Disco et ambiancent les toilettes des plus grands clubs du monde. Ils ont accepté de répondre à nos questions.

Villa Schweppes : Quel est votre meilleur souvenir de Calvi On The Rocks ?

Edouard Rostand : Je parle en tant que Toilet Disco et non en tant qu'organisateur du festival. Je pense que c'est la première fois où l'on a joué dans les toilettes de Chez Tao . Il y avait un monde fou, l'ambiance était extraordinaire.

Où vous trouve-t-on à 21 heures ?

ER : Je suis rarement sorti du boulot, je m'apprête à partir.

Mariano : Sur un rooftop à faire un barbecue. Un ami possède un super appartement près de Notre-Dame.

Et à 6 heures du matin ?

Mariano : J'attends un taxi ou je m'endors près de la Seine.

Votre dernière nuit blanche ?

ER : C'était la semaine dernière au mariage d'un ami.

Mariano : Moi c'était samedi dernier. J'étais en Angleterre pour le Festival Number 6. C'était très cool. On a passé une nuit formidable avec Daniel Avery.

Pour séduire, plutôt cocktail ou plutôt danse ?

Mariano : Je déteste les filles...

ER : Moi je suis plutôt traditionnel, j'offre des fleurs, j'écris des poèmes. J'offre aussi du papier toilettes (rires)

La pire phrase d'accroche pour séduire/technique de drague que vous ayez vue (ou vous-même pratiquée) ?

Mariano : Je suis hétéro.

ER : J'ai 16 ans.

À quelle soirée auriez-vous adoré être invité ?

Mariano : A la cérémonie des Oscars à Los Angeles.

C'est quoi votre QG ?

Mariano : L'Hôtel Particulier, pour diner. On se sent comme en vacances au milieu de Montmartre. L'endroit est fabuleux et la playlist est géniale.

ER : Le Cercle, c'est un club privé au 6 rue Etienne Marcel. C'est comme un lobby d'Hôtel, un cercle d'écrivains très décadent.

Rive Gauche ou Rive Droite ?

Mariano : J'aime le nord de Paris, je suis un touriste. Lui (Edouard) il aime le quartier Latin, " He's posh, I'm common " (rires).

Votre Top 3 des lieux où faire la fête à Paris ? Et pourquoi ?

Le Nüba, chez Maxim's (parce que c'est très chic) et le Pulp.

Votre meilleur souvenir de fête ?

Mariano : Il n'y a jamais vraiment de bon souvenir de soirée parce qu'on est toujours trop destroy pour s'en souvenir (rires).

Votre meilleur acolyte pour sortir ?

Ensemble : Toi !

À quel DJ confieriez-vous vos nuits ?

A Andrew Weatherall ou Daniel Wang. Ah oui, et aussi à DJ Harvey !

Le morceau qui tourne en boucle dans vos oreilles en ce moment ?

Mariano : Tout de London Grammar.

ER : London Grammar et Lucio Batisti.

La Nuit...

ER : Allez, je vais faire le français qui râle : la nuit c'est long, c'est mal payé et il n'y a jamais de taxi (rires).

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés