Tessa B nous a parlé de sa tournée avec Synapson

Tessa B nous a parlé de sa tournée avec Synapson

By Juliette Hautemulle
08 Mar 2019

Drôle de parcours que celui de Tessa B. C'est après 300 dates dans tous les grosses salles et festivals d'Europe que la jeune musicienne de 24 ans a, enfin, commencé sa carrière solo. Rencontre.

Vous ne connaissez pas Tessa B ? Pourtant, Marine Basset ("Basset" est l'inverse de "Tessa B". Vous l'aviez ?) a déjà tourné dans toute la France et en Europe. La plupart du temps dans des Zénith et des gros festivals. Ça vous étonne ? La jeune fille de 24 ans a été contactée pour remplacer Synapson . Seulement, après avoir écumé les salles, la musicienne a eu envie de se lancer en solo. Ça tombe bien, c'est à ce moment qu'elle rencontre Benny Adam (qui a collaboré notamment avec Niro et SCH, ndlr), un producteur de Montréal. Elle l'a rejoint au Canada et, ensemble, ils ont produit ce "Jamais" sorti en juillet dernier et "Repose en Paix" qui vient de paraître. Cette jeune artiste très sérieuse a accepté de nous rencontrer au Pavillon Puebla où, entre deux rayons de soleil, elle nous a raconté la vie de tournée et cette excitation, mêlée de peur, à continuer seule la route.

Villa Schweppes : Tu as sillonné l'Europe avec Synapson pendant plusieurs années. Trois ans, c'est ça ?

Tessa B : Pendant 3 ans et demi, je crois. On a tourné en Suisse, au Luxembourg, en Belgique mais essentiellement en France.

Combien de dates en tout ?

Tessa B : Je ne les ai même pas comptées ! Mais je dirais près de 300 dates...

C'est énorme pour commencer ? Surtout que c'était essentiellement dans des grosses salles...

Tessa B : Oui, j'ai fait tous les Zénith ! J'ai commencé directement par ces grosses salles et les gros festivals type Solidays.

C'est seulement en se voyant sur les écrans géants qu'on prend conscience que si, ce sont bien des gens en face de soi.

Il y a une date qui t'a plus marquée que les autres ?

Tessa B : Je me souviens du festival Paléo, en Suisse. Il y avait près de 100 000 personnes, c'était fou ! Mais ça en devient presque inhumain. On n'a même plus l'impression d'avoir face à soi des gens mais juste une vague noire. Et c'est seulement en se voyant sur les écrans géants qu'on prend conscience que si, ce sont bien des gens en face de soi.

Comment tu as réussi à gérer ça, toi qui n'avais alors pas l'expérience de la scène ?

Tessa B : Certes, sur le moment, j'avais le trac. Mais je sentais comme une forme de liberté parce que ce n'était pas mes chansons. Je pense qu'inconsciemment, je me disais que je pouvais me planter, faire quelques petites erreurs et apprendre de ces dernières. Mais là, avec mon projet, j'ai un poids énorme sur les épaules, je ne me laisserai pas me planter.

Faire les grosses scènes, ça semble être ton truc...

Tessa B : Pas forcément, j'ai plus de plaisir à faire un concert dans une salle plus intimiste. C'est plus flippant parce que tu as le jugement direct mais, en même temps, je peux parler aux gens, c'est plus fort.

Il y a eu une date qui t'a plus plu que les autres, alors ?

Tessa B : Et bien peut-être la dernière avec Synapson au 106 à Rouen. Le système son de la salle était top et le public a été super. Et puis c'était ma dernière date avec eux donc c'était déjà très émouvant et triste, tout en étant excitant. C'est courageux de me lancer. Je sais où je vais parce que j'ai des titres que j'aime, je crois en mon projet et aux personnes impliquées avec moi mais, en même temps, c'est aussi l'inconnu. C'est flippant et grisant à la fois.

Tessa B nous a parlé de sa tournée avec Synapson

Tessa B au Pavillon Puebla

Et comment sont les garçons de Synapson, justement ? Ils ont été sympa avec toi ?

Tessa B : Non, ils sont horribles ! (rire). Non, sérieusement, ils sont adorables, ce sont mes frères ! Ils sont drôles, gentils, naturels, généreux, talentueux... sains ! Il savent faire la fête mais aussi s'arrêter. C'est rare de tomber sur des gens comme ça.

Ok mais, avoue, ils ont aussi forcément quelques défauts ?! Et la vie de tournée n'est pas toujours facile...

Tessa B : Oui, la vie de tournée est difficile quand tu es la seule fille. Par exemple, dans le tour bus, quand tu vas aux toilettes après 15 mecs et bien... il y en a partout, c'est sûr ! Mais bon, je ne retiens que le positif.

C'est vrai que le tour bus doit créer des liens...

Tessa B : C'est ça. Tu en arrives à faire tout ensemble : on mange ensemble, on dort dans des couchettes minuscules où on entend l'autre ronfler... Alors, forcément, ces gens deviennent des membres de ta famille.

Avant, chanter en français était inenvisageable pour moi, je trouvais que ma voix en français sonnait mal.

Pour en revenir à ta carrière perso, ton style musical à toi est bien différent de celui des artistes avec lesquels tu as collaboré (Synapson, mais aussi Jabberwocky et Arigato Massaï). Ce "Jamais" et ce "Repose en Paix" signent la fin de toutes tes collaborations ?

Tessa B : J'ai envie de dire oui, même si je vais être amenée à retravailler avec d'autres groupe - dont peut-être Synapson. Je ne me ferme pas de portes mais, là, j'ai envie d'avancer pour moi. Je ne fais pas d'électro et, surtout, c'est en français que je chante désormais. Avant, chanter en français était inenvisageable pour moi, je trouvais que ma voix en français sonnait mal et j'ai toujours trouvé l'anglais très chantant. Mais la langue française est tellement riche que j'ai fini par me lancer en rencontrant Benny Adam. C'est là que sont nés les morceaux "Jamais" et "Repose en Paix" - produits également avec Néo.

... des titres que tu vas forcément vouloir présenter en live ?

Tess B : C'est tout l'objectif du projet. Je mise vachement sur le live. Quand j'ai découvert la scène, ça a été une révélation. C'est peut-être cliché de dire ça mais j'en ai besoin. Je fais de la musique pour le partager aux gens. Et donc on prépare le live... Là, le 16 mai, je vais avoir une date pour moi toute seule. Le 16 mai à La Boule Noire. Belle salle et première scène pour moi toute seule. J'ai hâte !

Que peut-on te souhaiter pour la suite, en plus de cette date ?

Tessa B : Des festivals, d'autres dates, faire plein de musique, être épanouie, continuer à travailler avec Benny qui est mon alter ego musical, un album, des rencontres...

"Repose en Paix", le nouveau titre de Tessa B

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés