Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié...

By Juliette Hautemulle
14 Fév 2017

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié... @David Barthelemy

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié...

Manu Le Malin

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié... @David Barthelemy

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié...

Manu Le Malin - Photo 2

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié... @David Barthelemy

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié...

Manu Le Malin - Photo 3

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié... @David Barthelemy

Sous le donjon de Manu Le Malin : une histoire de hardcore, de rave, d'amitié...

Manu Le Malin - Photo 4

Le 1er mars prochain sortira "Sous le donjon de Manu Le Malin", un documentaire retraçant le parcours de Manu Le Malin raconté par ses amis promoteurs et artistes mais pas que ! On vous en dit plus.

S'il existe bien une figure représentative de l'institution Astropolis, c'est bien Manu Le Malin. Il faut dire que celui qu'on décrit comme "l'enfant terrible du hardcore français" a rencontré les fondateurs du célèbre festival breton en rave, dans les années 90. Ces derniers sont tout de suite bluffés par son talent et décident de l'inviter à venir mixer à la première édition de leur festival brestois, au sein du château de Keriolet. Vingt ans plus tard, le DJ/producteur aux sets sans concession et la team Astro' forment désormais une famille...

Un parcours semé d'embûches

Cette amitié, Mario Raulin en parle bien dans son film Sous le donjon de Manu Le Malin qui sortira le 1er mars prochain. Il y évoque aussi – et surtout – le parcours de cet artiste connu aujourd'hui sous son alias The Driver, entre son enfance bercée de violence, ses débuts dans le hardcore, puis sa descente aux enfers à cause du jeu et, enfin, son retour en force aujourd'hui avec son nouveau projet techno. Un itinéraire retracé par ses amis, son manager (Antoine Kraft), ses pairs tels que Laurent Garnier, Jeff Mills et Lenny Dee, mais aussi par ses acolytes Electric Rescue et Torgull (Torgull avec lequel il a monté le groupe Palindrome).

Le château de Keriolet, un lieu fascinant

Grâce à ce documentaire de presque une heure, on en apprend (un peu) plus sur Manu Le Malin, ce qui fait ce qu'il est aujourd'hui et pourquoi il impose tant le respect autour de lui. On découvre aussi l'incroyable château de Keriolet ("Le lieu parfait pour Cendrillon sous acide", dixit Laurent Garnier) et son étonnant propriétaire : Christophe Lévêque. Un homme qui a aimé écouter Richie Hawtin et qui s'est toujours plu à organiser des after dans son antre. On est loin du cliché du châtelain un peu coincé, non ?

Sous le donjon de Manu le Malin, réalisé par Mario Raulin
Sortie le 1er mars 2017

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés