SoKo, rencontre face à l'océan

SoKo, rencontre face à l'océan

By Stéphanie Chermont
16 Juil 2015

Originaire du Pilat et alors que sa famille est venue la voir en concert sous le Big Chapiteau du Big Festival, SoKo chanteuse, SoKo actrice a répondu à nos questions. Son album My Dreams Dictate My Reality fait le tour du monde – elle aussi !, quoi de plus sympathique que de la rencontrer à Biarritz, sous le soleil exactement ?

Qu'est-ce que tu fais cet été ?

SoKo : Cet été, je travaille ! Je n'ai pas un jour off. Je viens de finir un film en Grèce et je suis allée à Los Angeles, j'ai fait que bosser là-bas. Je viens de rentrer en France pour une semaine de tournée et dès lundi, je commence la préparation d'un film, pour un tournage en septembre pendant 3 mois. Et après, j'ai 3 films qui suivent... Ça ne s'arrête pas !

Dans quels films vas-tu jouer ?

SoKo : Je viens de finir le tournage d'un premier film, et là, je vais enfin jouer dans un film qui a été écrit pour moi, que je dois faire depuis longtemps et qui s'appelle La Danseuse (ndlr : Un film de Stéphanie Di Giusto). J'ai le rôle principal et je suis à l'écran avec Louis Garrel, Mélanie Thierry et... le Belge très cool... François Damiens.

Tu es au Big Chapiteau du Big Festival, c'est la dernière date de ta semaine de tournée. Comment ça s'est passé pour toi cette escapade musicale en France ?

SoKo : On revient d'un festival qui s'appelle "Chauffer dans la noirceur", en Normandie. C'était trop cool, j'étais avec Aaron, c'était une grande scène avec 2000 ou 3000 personnes. Et ensuite, on a fait un concert sold out à Berlin, puis à Vienne. Et me voici ici à Biarritz, on a fait 19 heures de route entre hier et aujourd'hui !

Tu enchaînes !

Soko : Oui, d'ailleurs je me suis abîmé le pied hier, j'ai un énorme bleu... J'arrête pas de me faire mal à force de sauter dans le public, de me casser les jambes sur les barrières, des trucs sympas quoi ! (Rires).

Je crois savoir que tu adores l'océan, du coup, je te propose une interview 'Liquide', c'est parti !

SoKo : Trop cool, d'ailleurs, je suis allée me baigner direct en arrivant ! On a posé nos affaires et sans attendre une minute de plus, je suis allée dans l'eau.

L'eau, c'est ton élément ?

SoKo : Oui, je me baigne tout le temps, surtout en tournée. Avec ma bassiste, Christine, dès que l'on voit l'eau, on y va, on ne se pose même pas de questions ! On était pendant des heures dans le bus donc ça fait du bien. On est passés par les urgences à cause de mon pied, je suis rentrée à l'hôtel à 4h du matin... L'océan, c'est primordial, ça réveille aussi ! Ça me sort de mon état comateux.

Quels sont les trois morceaux que tu écoutes sur la plage, au bord de l'eau ?

SoKo : En ce moment, comme j'aime bien être au calme, j'écoute le premier album de The Durutti Column, début des années 80. Et il y a une chanson que j'adore qui s'appelle 'Bordeaux'. Deuxième titre, 'Ocean' de Velvet Underground, c'est parfait. Et dernier track, 'Chamber of Reflection' de Mac DeMarco. Je l'adore. Il est dans la vie aussi marrant qu'en tant qu'artiste.

J'arrête pas de me faire mal à force de sauter dans le public. SoKo

Ton spot pour te baigner ?

SoKo : Je viens de passer deux mois en Grèce et j'avoue que pour se baigner, c'est pas mal du tout. J'étais à Rhodes. Et ensuite, je suis partie sur des petites îles, ma meuf m'a rejoint sur le film et on partait le week-end sur ces petites îles, c'était le paradis. L'eau est transparente, tu prends des petits bateaux pour passer de crique en crique...

Ta boisson de l'été ?

SoKo : De l'eau ! Je ne bois pas d'alcool, ni de trucs qui viennent d'une bouteille avec plein de conservateurs. Je suis vegan et je ne mange pas de sucre. Alors soit je me fais des smoothies, je bois de l'eau, des tisanes, du café... Mais rien d'autre !

Je t'entendais dire tout à l'heure que tu étais un alien, avec toutes tes courses dans le réfrigérateur...

SoKo : Oui en fait, comme je suis allergique à plein de trucs, je me suis arrêtée dans un magasin bio pour que je puisse manger...

Ta tenue au bord de l'eau ?

SoKo : Mes flip-flop Adidas, un short et un t-shirt.

De ton album, on choisit quel morceau pour profiter au bord de l'océan ?

SoKo : 'Bad Poetry', j'ai l'impression que la chanson avec ses guitares, ça fait un peu plage... Il y a de ça !

Question bonus, qu'est-ce qui t'est arrivé de fou dernièrement en concert, de la part de ton public ?

SoKo : J'ai des trucs fous tout le temps ! J'ai des fans dingues ! À Vienne par exemple, j'ai vu des gens qui chantaient toutes les paroles de toutes les chansons. J'ai eu les cheveux bleus pendant 2 mois, et là, j'ai encore vu au moins 10 nanas avec les cheveux colorés comme moi, elles sont toutes habillées un peu comme moi, des mecs avec mes t-shirts, des gens qui se déguisent en aliens..

Le Twitter de SoKo

Derniers
articles
Big Festival

Les
pluslus

Lespluspartagés