Skrillex réactive son ancien groupe emo et sort

Skrillex réactive son ancien groupe emo et sort "Make War"

By Charles Crost
16 Jan 2017

Le groupe en question s'appelle From First To Last et vient d'être réactivé. C'est très américain et ça devrait exciter la curiosité de ses fans.

Les stars de l'EDM ont-elles en commun des racines dans le rock violent ? Sans aller jusque là, il sont plusieurs à avoir commencé leur carrière dans le rock musclé. Notamment Steve Aoki qui avait fait son trou dans les 90's avec le groupe hardcore This Machine Kills. Aujourd'hui, c'est dans le passé de Skrillex qu'on retourne à l'occasion de la reformation de son band d'adolescence.

Il faut, en effet, savoir qu'à 15 ans, le jeune Sonny Moore rejoignait le groupe de Floride From First To Last pour l'album Dear Diary, My Teen Angst Has a Body Count, une pièce typique d'un rayon emo en pleine gloire à l'époque, en 2004. Micro en main, le jeune garçon connait alors une première gloriole mais s'y abîme les cordes vocales, ce qui le poussera à laisser ses compères pour partir en solo en 2008.

Aujourd'hui, c'est l'une des plus grosses stars de la musique électronique mondiale. Seul, sous son alias Skrillex, ou avec Diplo au sein du duo Jack Ü. Alors que tout roule pour lui, ce dernier a décidé de réactiver son projet de jeunesse : mêmes membres, mêmes rôles, les anciens de la scène emo reviennent en force.

Porté par une production ultra triggée (les batteries en forme de fusil à pompe) et donc hyper efficace mais pas forcément du meilleur goût, ce morceau "Make War" laisse surtout planer le mystère sur la possibilité d'un nouvel album. En Europe et en 2017, l'intérêt d'une telle opération semble limitée mais les hordes silencieuses de fans du genre, mêlées aux aficionados du producteur pourraient former un auditoire conséquent.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés