siska, sur les traces d'Erykah Badu

By Stéphanie Chermont
06 Mar 2015

siska, sur les traces d'Erykah Badu @siska

siska, sur les traces d'Erykah Badu

siska, EP disponible, "Unconditional Rebel" à découvrir - Photo 1

siska, sur les traces d'Erykah Badu @siska

siska, sur les traces d'Erykah Badu

siska, EP disponible, "Unconditional Rebel" à découvrir - Photo 2

siska, sur les traces d'Erykah Badu @siska

siska, sur les traces d'Erykah Badu

siska, EP disponible, "Unconditional Rebel" à découvrir - Photo 3

siska, sur les traces d'Erykah Badu @siska

siska, sur les traces d'Erykah Badu

siska, EP disponible, "Unconditional Rebel" à découvrir - Photo 4

Soul, reggae, afro, siska (ex Watcha Clan) s'inspire de tous les genres musicaux pour un EP entraînant et addictif. Découverte.

siska – sans "s" majuscule, est une artiste française aux influences musicales aussi riches que son talent pour nous emporter dans un univers soul, doux, chaleureux. Ex Watcha Clan (groupe marseillais), siska a sillonné le monde avant de poser ses bagages et sa voix en solo avec un premier EP très réussi. Quatre titres qui respirent l'universalité, la découverte, l'aventure avec notamment un morceau en duo avec Raashan Ahmad, rappeur californien.

Son " Unconditional Rebel " donne juste envie de découvrir encore plus de sons de cette artiste à écouter rapidement. Et son clip, tourné en seulement 5 secondes, vaut le coup d'oeil.

Villa Schweppes : siska, pourquoi ce nom ? Comment l'as-tu choisi ?

siska : Mon nom de scène était "Sista Ka" dans mon groupe Watcha Clan. Je voulais garder cette identité qui me colle à la peau depuis que je chante. En même temps cet album est mon premier album solo et c'est le début d'une nouvelle aventure. Donc mon nom a changé et a évolué : c'est siska.

De quelle manière travailles-tu ta musique ?

De manière instinctive, je suis mes émotions et je compose en étant à l'écoute de moi-même. J'exprime mes peurs, mes joies, mes aspirations.... par des mélodies puis je trouve des accords pour les accompagner et une "pulse".

Quelles sont tes inspirations, tes "modèles" s'il y en a ?

Plein! Je suis très éclectique dans mes influences musicales, j'aime la soul, le reggae et l'afro beat mais aussi les musiques traditionnelles, qu'elles soient d'Europe de l'Est ou d'Afrique ou d'Orient... J'aime le jazz, et aussi la pop. J'adore Chet Baker, Armstrong, Billie Holiday, Bjork, Lauryn Hill, Erykah Badu, David Bowie, Portishead, Leonard Cohen, FKA Twigs et Fela ! Je n'aime pas les étiquettes, et ma création musicale ne passe pas par des codes mais par une assimilation de toutes ces influences...

Pourquoi avoir décidé de chanter en anglais et non en français ?

Ma culture musicale ... Ce que j'écoute depuis toujours est de la musique chantée en anglais, ce qui me "vient" spontanément est en anglais. Faire "groover" le français c'est difficile, certains le font très bien, je ne suis pas vraiment de culture "française", je suis la seule de ma famille a être née sur le sol français, ceci explique cela peut être....

Qu'est-ce qu'exprime "Unconditional Rebel" ?

La rébellion qu'on a tous au fond de nous. Chaque femme porte en elle une force naturelle, instinctive, riche de dons créateurs mais la société et la culture musellent parfois cette" femme sauvage" afin de la faire rentrer dans un moule. Mais ceci est aussi vrai pour les hommes...

On a beaucoup parlé dans la presse du vidéo clip, en quoi est-il révolutionnaire ?

Il a été filmé en 5 secondes ! L'idée est venue du réalisateur Guillaume Paniarello qui a été inspiré par la musique, une fusion d énergies.

Quand tu ne travailles pas sur tes morceaux, que fais-tu de ton quotidien ?

Je travaille sur mon album quotidiennement depuis 2 ans : je le fais seule avec le producteur " Suprem Clem ". De la création guitare voix à l'enregistrement, la réalisation, on fait tout nous même, on a notre propre label et home studio, ce qui veut dire beaucoup de multi casquettes.... Avant je faisais partie d'un groupe, le " Watcha Clan " qui faisait beaucoup de dates à l'étranger, je passais l'essentiel de mon temps sur la route. Puis je suis devenue récemment maman....

En concert
19 et 21 mars à Marseille (U.Percut)
2 avril à Paris (Batofar)

Derniers
articles
Scène française

Les
pluslus

Lespluspartagés