Sia, l'anti star qui inonde la pop

By Yann Guillou
07 Juil 2014

Sia, l'anti star qui inonde la pop @Jive Epic / Sony

Sia, l'anti star qui inonde la pop

Sia sort son 6e album studio, "1000 Forms of Fear".

Sia, l'anti star qui inonde la pop @Jive Epic / Sony

Sia, l'anti star qui inonde la pop

Sia et son fameux carré blond sur l'album "1000 Forms of Fear"

Avec la sortie de son 6e album 1000 Forms of Fear, l'Australienne Sia revient sur le devant d'une scène qu'elle n'a jamais vraiment quittée et qu'elle marque de son empreinte bien plus que quiconque.

Propulsé par "Chandelier", un hymne pop qui truste les charts depuis trois mois, le retour de Sia Furler se fait par la grande porte. Et si le clip qui accompagne le single (encensé par la presse notamment pour la performance de la jeune danseuse Maddie Ziegler) n'est pas étranger à ce succès, ce sont aussi le talent d'auteur-compositeur et la personnalité à part de la chanteuse qui font d'elle un OVNI dans un paysage pop féminin hyper sexualisé.

Sia influence le paysage pop bien plus qu'on ne le pense

Vous ne le savez peut-être pas mais vous l'entendez déjà partout : outre ses propres titres qui sont utilisés dans de nombreuses pubs, BO de films et émissions tv, le style Sia inonde la pop depuis plusieurs années.
Vous avez l'impression de reconnaitre Rihanna, Katy Perry, voire même Céline Dion dans ses chansons ? Normal, elle est derrière une multitude de succès de ces chanteuses.
Pour ne citer que les plus récents, Sia a écrit "Diamonds", "Double Rainbow" et "Love me Back to Life" de ces dernières mais aussi "Pretty Hurts" (Beyoncé) "Perfume" (Britney Spears), "Beautiful Pain" (Eminem), "We Are One" (l'hyme du Mondial 2014 chanté par Jennifer Lopez)...
Interrogée sur certaines de ces collaborations, elle déclarera : "j'écris ce genre de conneries pour ceux qui peuvent se l'approprier, mais pour moi, c'est bizarre". Ça a le mérite d'être honnête.

David Guetta et Flo Rida, des erreurs de parcours ?

En 2011, la voix de Sia se fait vraiment connaître du très grand public grâce à ses duos avec Flo Rida ("Wild Ones") et surtout David Guetta ("Titanium"). Deux chansons qui n'auraient pas vraiment dû le voir le jour : la première était destinée à Katy Perry, la seconde à Alicia Keys puis Mary J.Blige.
Sans pour autant renier le succès engendré, Sia expliquera plus tard que sa voix sur "Titanium" n'était qu'une démo : "Quand le titre est sorti, j'ai d'abord été déçue. Je ne suis pas fan de dance et de musique électro, j'avais peur que ça entache ma crédibilité".
L'expérience n'aura visiblement pas été si néfaste puisqu'elle posera de nouveau sa voix en 2013 sur "She Wolf", un titre du dj français.

38 ans dont presque 20 de carrière

Question honnêteté, Sia se défend d'ailleurs plutôt bien. Relativement objective sur sa carrière, la chanteuse ne prend pas de pincettes : "Je sais que la musique est une histoire de mode, et je suis à la mode en ce moment. Vous avez peut-être 2-3 bonnes années, je suis juste en train d'en profiter".

Une famille de croque-morts l'a ressuscitée

En 2005, sombre époque pour la carrière de l'Australienne (qu'elle qualifiera rétrospectivement d' "agonisante"), Sia voit sa popularité renaître grâce au succès phénoménal de la série Six Feet Under.
Son titre "Breathe Me" (extrait de son 2e album studio Colour the Small One, sorti en 2004) est utilisé pour illustrer l'inoubliable et émouvante scène finale de la série, devenant par la même occasion indissociable de ce succès HBO.

On ne verra - a priori - plus son visage

En place et lieu des photos promo et mises en avant habituelles, Sia utilise désormais sa coupe au carré blond platine pour symboliser sa personne et "en faire une marque". De la pochette de l'album 1000 forms of fear au clip de "Chandelier" en passant par ses apparitions dans les TV shows, impossible désormais de voir son visage autrement que dans les archives. Un aspect qu'elle a expliqué au magazine Dazed : "Je ne veux pas être célèbre. Si Amy Winehouse était représentée par son beehive (ndlr, sorte de gros chignon en forme de ruche), alors je suis un carré blond."

Une façon d'exister par sa musique plus que par son image en somme.

Le nouvel album de Sia 1000 Forms of Fear (Monkey Puzzle Records) est disponible depuis le 7 juillet 2014

Site officiel de Sia

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés