Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

By La rédaction
09 Oct 2013

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Sasha Fierce / Beyoncé

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Hannah Montana/Miley Cyrus avait déjà un problème avec sa langue...

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Prince et Love Symbol

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Jo Calderone/Lady Gaga

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Janelle Monaé et Cindy Mayweather

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Nicki Minaj et Roman Zolanski

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Ziggy Stardust et David Bowie

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @DR

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Ayo et Black Mamba

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter egos des artistes @Abaca

Sasha Fierce, Black Mamba : les alter-egos des artistes

Eminem et Slim Shady

On dit souvent que les artistes ont de gros egos... Et parfois, ils en ont plusieurs. Certains artistes éprouvent en effet, comme Ayo et Black Mamba, le besoin de se dissimuler derrière un personnage. Décryptage des alter-egos les plus connus du monde artistique.

Les classieux

Au début des années 70, le jeune David Bowie imagine un jeune homme à la crinière de feu, Ziggy Stardust, chargé de distiller un message de paix et d'amour. Ziggy/Bowie, fort de ce personnage, sort un album en 1972, The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, et le succès est au rendez-vous. Le maître finira tout de même par tuer sa créature lors d'un concert en 1973. Ziggy disparaitra à jamais, mais influencera le personnage éponyme de Starmania. C'est déjà pas mal.

Qui aurait pu croire que Beyoncé était timide ? Mrs Carter aurait en effet "accouché" de Sasha Fierce en 2003 à l'occasion de son clip "Crazy in Love". Une femme fière et forte, qui n'a peur de rien et qui donnera son nom à son troisième opus solo sorti en 2008, I am...Sasha Fierce. Ce serait cette femme un peu agressive qui se produirait sur scène à la place de la chanteuse. Certains (paranoiaques) voient néanmoins dans cette double personnalité un peu inquiétante la présence du diable. Ça donne d'ailleurs des vidéos très drôles sur YouTube, si vous avez cinq minutes...

Quand on fait le gabarit d'Eminem, on a sûrement besoin d'une personnalité qui n'a peur de rien. Tel est le cas avec Slim Shady, le double un peu odieux, violent, agressif et white trash du rappeur originaire de Detroit. Cet alter ego pas très présentable lui a néanmoins permis d'accéder à la célébrité. En 1999, son opus "The Slim Shady LP" bat tous les records de vente et la planète se met à chanter "Hi, my name is ?". Depuis Eminem continue son bout de chemin, mais Slim Shady nous manque un peu...



Pour ce nouvel opus, "A Ticket to the World", Ayo nous confiait pendant son interview avoir eu envie de se constituer un personnage plus sauvage, plus rap, une véritable guerrière un peu sombre. Elle décida de l'appeller "Black Mamba", et de la laisser s'exprimer sur ce nouvel album. Finalement, au fur et à mesure de la conception de cet opus Ayo s'aperçut que Black Mamba était une partie d'elle, et n'eut pas besoin de ce double fantasmé. Tant mieux, comme dirait Monsieur Darcy, on l'aime telle qu'elle est.

L'artiste électro-soul qui fait beaucoup parler d'elle actuellement n'est pas toute seule sur ses albums... Dès son premier opus, Metropolis - The Chase Suite, Janelle Monae décide comme David Bowie de se construire un personnage étrange, largement inspiré de l'univers de Fritz Lang et qui lui servira de muse, Cindy Mayweather. Elle sera androïde, et ce sont ses aventures que narrent Janelle dans ses albums, notamment le dernier The Electric Lady. Qui préfère-t-on entre Cindy et Janelle ? Dieu seul le sait...

Les ennuyeux

En 2010, Lady Gaga, jamais avare de (bonnes ? stupides ?) idées, décide de se créer un alter-ego, Jo Calderone. Sa particularité ? C'est un homme. Cela lui permettra de faire la couverture du Vogues Homme Japon fin 2010, et le jeune bad boy remplacera même l'artiste aux VMAS de 2011. Depuis, on a peu de nouvelles de Jo, qui n'alimente plus vraiment son twitter. Lady Gaga est peut-être trop occupée par sa date au Berghain et délaisse sûrement le jeune homme...



La liste des alter-egos de Nicki Minaj est longue. Les spécialistes en dénombrent QUINZE, de quoi monter une équipe de football avec ses remplaçants. Notre "préféré" ? Roman Zolanski, personnage masculin, gay, plutôt vulgaire et qui permettrait à la jeune femme de s'exprimer. Un personnage dont elle aurait voulu se débarrasser, mais qui refuserait de partir (bah tiens). Il performe néanmoins sur deux morceaux de la rappeuse, qui ne sait plus quoi inventer pour faire parler d'elle(s).

Avant de faire blobloter son arrière train devant un public qui ne sait pas trop où se mettre, Miley Cyrus avait un alter-ego qui sentait bon la pub pour shampoing et qui avait même une série dédiée, Hannah Montana. Une jeune chanteuse blonde qui devait représenter le pendant artistique et médiatique de Miley, qui pouvait de cette manière vivre une vie paisible au sein de sa famille (enfin ça c'est le pitch de la série hein, en vrai ça ne s'est pas passé comme ça). Aux dernières nouvelles, données par Miley Cyrus sur le plateau du Saturday Night Live, Hannah Montana serait...morte assassinée. Voilà voilà....

Vous vous souvenez de cette époque où on ne savait plus comment appeller Prince ? C'était dans les années 90, quand l'artiste aux combinaisons les plus folles était en désaccord avec le contrat qui le liait à sa maison de disques. Plutôt que de changer d'identité, il décide de se présenter en tant que sigle, le fameux "love symbol". Depuis Prince a repris "Prince", mais ne compose plus de morceaux qu'on adore (Vous avez écouté son dernier single ? VRAIMENT ÉCOUTÉ ?)... Tant pis. Pour nous.

Du 7 au 13 octobre, Ayo est notre rédactrice en chef invitée : retrouvez tous les articles !

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés