Romain

Romain "Ro" Bourven, l'organisateur des soirées Club Cameroscope

By Juliette Hautemulle
18 Fév 2014

Romain "Ro" est photographe et organise des soirées : les excellentes Club Cameroscope. Avant de le retrouver samedi prochain au Paris Paris pour l'une d'elles, il répond à notre questionnaire nuit.

La Villa Schweppes : Où vous trouve-t-on à 21 heures ?

Romain Bourven : Chez moi en train de cuisiner.

Et à 6 heures du matin ?

Dans mon lit ou dans un taxi.

Votre dernière nuit blanche ?

À Liège pour le jour de l'An 2014.

Pour séduire, plutôt cocktail ou plutôt danse ?

Quand j'ai séduit ma copine je devais avoir un cocktail et un appareil photo.

La pire phrase d'accroche pour séduire/technique de drague que vous ayez vue (ou vous-même pratiquée) ?

La pire que j'ai entendue c'est : "Vos parents sont des voleurs, ils ont dû voler toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans vos yeux". L'enfer.

À quelle soirée auriez-vous adoré être invité ?

La soirée de gala de la fondation PSG parce que je suis fan de cette équipe depuis tout petit et qu'il y avait là-bas beaucoup de gens que j'admire !

C'est quoi votre QG ?

C'est l'endroit où je passe le plus de temps en ce moment : mon bureau dans les studios Salam, Paris 18, la Goutte d'Or. Il s'agit d'un grand open space avec des gens coolos et qui est aménageable en studio photo. On y trouve la fibre 200 méga, une cuisine pour faire des risottos et boire du café. Le top !

Plutôt Rive Gauche ou Rive Droite ?

Rive droite sans hésiter ! Je suis amoureux du quartier de La Villette que j'habite. Rive Droite, c'est le brassage des cultures, le mouvement, la vraie richesse.

Votre Top 3 des lieux où faire la fête à Paris ? Et pourquoi ?

En premier je dirais évidemment Le Social Club parce que c'est là que j'ai mes habitudes et que c'est dans ce club que j'ai vécu le plus de bons souvenirs.
Ensuite, Le Wanderlust, durant la période estivale : être au grand air, en short et avec le la bonne musique au bord de la Seine, c'est vraiment cool !
Enfin, je citerai Le Workshop, rue Saint-Martin. Deux étages, à boire, à manger, des DJ's, des prix pratiqués raisonnables, un joyeux bordel, une atmosphère chaleureuse, des copains : parfait pour démarrer la soirée jusqu'à 2h !

Votre meilleur souvenir de fête ?

Sans l'ombre d'un doute le 27 Mars 2011 à Miami. Tout avait commencé au Standard Hôtel. Victor Aime mixait cet après-midi-là pour un évènement intitulé : "Bleu Blanc Rouge". Busy P, Mehdi, Brodi, Riton, Panteros666, Canblaster (pour ne citer qu'eux) étaient là. Je chillais avec mon pote Surfing Leons sur la terrasse quand, en fin de journée, un bateau s'amarre... On a fait la fête sur le pont. Pedro mixait, un mec jouait du saxo et un grand blond a même improvisé sur "Regulate" pour rendre un hommage à Nate Dog, décédé une dizaine de jours avant. C'était un moment magique et la soirée qui a suivi l'était tout autant. On était tous réunis à Miami Downtown dans un lieu magnifique et sans artifices à rigoler comme jamais. Skrillex, Boys Noize, James Elis Ford et d'autres encore étaient aussi là. Les photos de la soirée se trouvent d'ailleurs sur mon site.

Votre meilleur acolyte pour sortir ?

Ils sont deux : Mathieu Fonsny (Surfing Leons) et Olivier Leigdens aka "L'indien", mes potes de Liège. Quand on est tous les trois, on est infernaux et je crois qu'on peut se marrer quatre jours de suite avec très peu de moments de répis.

À quel(s) DJ(s) confieriez-vous vos nuits ?

Je dirais aux Cassius. C'est eux les boss, non ?

La chanson qui vous ferait vous lever de la banquette pour danser ?

"Together" de DJ Falcon. Ce track est infiniment bien, quasi mystique.

Le morceau qui tourne en boucle dans vos oreilles en ce moment ?

"Requiem" de Ten Walls.

La Nuit...

... s'achève petit à petit.

Club Cameroscope samedi au Paris Paris
Le site de The Cameroscope

Derniers
articles
Les Rencontres Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés