Revolver, c'est de la balle

By Marine Normand
27 Juin 2012

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Revolver, live du 114 !

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Schweppes était aux premières loges. Enfin les canettes tout du moins.

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Liza Manili en première partie...

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Un public ultra nombreux pour le concert !

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Trois jeunes gens affables (ça c'est de la légende)

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Toujours se balader en crew quand on est une fille. C'est la base.

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Le concert de Revolver

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Un live faisant la part belle à l'acoustique !

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Et tu tapes tapes tapes ce refrain qui te plait (pardon pour la citation début de soirée)

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Le 114, un endroit où l'on se sent bien...

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Deux jeunes filles en fleur au concert de Revolver !

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Un concert ça permet de retrouver des copines qu'on gardait sous le coude.

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Un début de dancefloor !

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Au cocktail, le barman nous prépare un whisky cola...ON THE ROCKS. (référence à Calvi voyez)

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Dehors, tout a l'air plus calme...

Chronique du concert de Revolver au 114 le 26 juin 2012 @DR, Valentin le Cron

Revolver, c'est de la balle

Le leader de Revolver prend le frais !

Amis allergiques aux jeux de mots, passez votre chemin : la série continue. Les calembours vont en effet émailler toute cette chronique consacrée à la soirée concert du magazine PLUGGED du 26 juin au 114. Avec pour la mise en joue Liza Manili, suivie des gros calibres de Revolver. Liza Manili en première partie La pre

Amis allergiques aux jeux de mots, passez votre chemin : la série continue. Les calembours vont en effet émailler toute cette chronique consacrée à la soirée concert du magazine PLUGGED du 26 juin au 114. Avec pour la mise en joue Liza Manili, suivie des gros calibres de Revolver.

Liza Manili en première partie

La première détonation de ce soir était donc assurée par la sympathique Liza Manili à la pop fraîche et lumineuse, très eighties. Moins "Las Vegas" que la Minelli du même prénom, Liza est en revanche beaucoup plus espiègle, solaire et pop. Comme en plus, ses textes sont tantôt légers, tantôt un brin mélancoliques, nous on préfère.

Kiss Kiss Bang Bang

Vînt le tour des Revolver de faire feu sur le 114. Ce fût beau, ce fût propre, ce fut rock ! Le trio a dégainé en mode silencieux avec plusieurs ballades acoustiques aux lignes mélodiques dans lesquelles les cordes des guitares se mêlent pêle-mêle à celles du violoncelle (Attention, ceci est une allitération). Passés ensuite en mode automatique, ils ont appuyé sur la gâchette avec plusieurs titres beaucoup plus rocks, groovys et dansants. Une chose est sûre : les cowboys visent systématiquement juste avec leurs compos folk/pop toujours bien senties, leurs mélodies envoûtantes parfaitement léchées. Maîtrise idéale de l'harmonie. Quelques coups plus tard, le cran de sureté a définitivement sauté avec la reprise bien chaloupée de "How deep is your love" des Bee Gees. En fait, c'est simple : Revolver, ça tue !

Une chronique de Monsieur B.

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés