Rencontre avec Rasmus Michau avant la soirée Get Together au Restaurant parisien Le Georges

Rencontre avec Rasmus Michau

By Marine Normand
04 Sep 2012

Ce soir s'organise au Georges, le restaurant du Centre Pompidou, la soirée la plus select de la rentrée, Get Together. A H-6, nous avons pu intercepter son organisateur, Rasmus Michau , déjà auteur des soirées Construction et Bagatelle, pour qu'il nous en dise plus sur sa vision de la nuit. Rencontre avec l'un des homm

Ce soir s'organise au Georges, le restaurant du Centre Pompidou, la soirée la plus select de la rentrée, Get Together. A H-6, nous avons pu intercepter son organisateur, Rasmus Michau , déjà auteur des soirées Construction et Bagatelle, pour qu'il nous en dise plus sur sa vision de la nuit. Rencontre avec l'un des hommes les plus influents de la nuit parisienne !

Comment s'annonce la soirée Get Together de ce soir ?

Je pense que ça va être la cohue. J'ai fait un petit événement Facebook pour mes amis il y a deux semaines, celui-ci compte aujourd'hui 3000 participants... On peut dire que l'effet viral a bien fonctionné ! Il faut quand même préciser que Le Georges est un lieu d'exception, et que c'est la première soirée de la rentrée !

Pouvez-vous nous expliquer son concept ?

Ce soir, nous célébrons la nouvelle version de l'application Bonjour Bonjour designée par Fred et Farid. C'est un projet que j'ai lancé il y a un an et demi : il s'agit d'un réseau social de proximité, c'est-à-dire un moyen digital de se connecter avec des personnes situées dans le même coin que vous. Notre objectif était de proposer quelque chose d'un peu fort, de s'implanter dans un certain milieu parisien. La Get Together c'est un peu une soirée pour les trendsetters...

La soirée prend place au Georges, au 5eme étage du Centre Pompidou : comment choisissez-vous les lieux dans lesquels se déroulent vos événements ?

J'essaie à chaque fois de faire des soirées dans des lieux intéressants, que ce soit les soirées Construction, Bagatelle... Les lieux sont à chaque fois très importants pour la réussite d'une soirée.

Y-en-a t'il que vous souhaitez encore investir ?

Evidemment ! Mais pour le moment, je ne peux pas en dire plus...

Et des villes ?

Nous lançons pour le moment Bonjour Bonjour à Paris, mais nous souhaitons évidemment que l'application ait un rayonnement européen : dans ce cas, pourquoi pas des soirées à Berlin, Londres, Madrid ?

Votre meilleur souvenir de soirée ?

La demolition party du Royal Monceau... C'était une soirée extraordinaire, il s'en produit une de ce type tous les cinq ans.

Que dites-vous aux gens qui disent qu'il ne se passe plus rien à Paris ?

D'arrêter de se comporter comme des enfants gâtés ! Il faut éteindre sa télé et commencer à sortir. On adore se plaindre, mais c'est certainement à Paris qu'on fait le plus la fête, bien plus qu'à Londres ou qu'à New York !

Quels sont vos projets pour 2012 ?

Il y a donc le lancement de l'application Bonjour Bonjour, et puis le Cirque Bonheur, qui réouvre après travaux le 15 septembre avec les meilleurs DJ du moment... Attendez-vous à des soirées dignes de l'année précédente !

Propos recueillis par Marine Normand

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés