Rencontre avec le duo groovy de Jungle!

By Mathilde Kichenama
02 Juin 2014

Rencontre avec le duo groovy de Jungle! @Mathilde Kichenama

Rencontre avec le duo groovy de Jungle!

Jungle à We Love Green

Rencontre avec le duo groovy de Jungle! @DR

Rencontre avec le duo groovy de Jungle!

Jungle

Rencontre avec le duo groovy de Jungle! @Mathilde Kichenama

Rencontre avec le duo groovy de Jungle!

Jungle à We Love Green

On a fait une incroyable découverte dimanche 1er juin à We Love Green. Le groupe Jungle, formé par Tom et Josh, nous a accordé une interview avant d'enflammer la scène avec leur musique multicolore.

Villa Schweppes : Jungle c'est donc juste vous deux ! Il y a un énorme mystère qui plane sur vous, on vous connait d'ailleurs uniquement sous les lettres "J" et "T". Qui est Jungle alors ?

T : En fait, on ne l'a pas vraiment choisi. C'est la presse qui a créé tout ce mystère. Au départ, quand on a commencé, on n'avait rien, même pas de label. Nous ce qu'on voulait c'était juste promouvoir notre art. Nous montrer n'était donc pas important.

J : Oui, on n'a pas besoin de montrer nos visages. Ce qui compte pour nous c'est la musique. Vous savez, on est amis depuis plus de 15 ans, Jungle est une histoire d'amitié, d'amour de la musique et de l'art. Ce n'est pas une histoire de célébrité, de succès et d'argent. On est loin de tout ça.

Pouvez-vous nous définir votre musique ?

T : Le genre de notre musique change tout le temps je crois. C'est vrai que c'est un mix de beaucoup de choses. On n'essaie jamais d'écrire des chansons dans un genre spécifique, on se soucie plus de la création. Il y a donc de la soul pour les uns, du funk, de la dance ou du boogie pour d'autres !

J: Quand on écrit de la musique, on puise au plus profond de nous donc c'est sûr qu'on est influencés par beaucoup de choses. On part toujours d'un visuel, d'une image. Par exemple, pour notre chanson "The Heat", on a pris comme base une plage. Cette plage nous a servi de métaphore pour un sentiment, en l'occurence le bonheur et la chaleur. Sur l'album, il y a aussi une chanson qui s'appelle "Lemonade Lake". On est au bord d'un lac immense avec de grands arbres. C'est une métaphore pour la solitude. Je pense qu'avoir un visuel en tête quand on fait de la musique est important.

Qui écoutez-vous en ce moment ? Qui sont vos influenceurs ?

J : On écoute vraiment beaucoup beaucoup de musique mais c'est vrai qu'il n'y a pas que ça qui nous influence. On s'intéresse au cinéma, aux jeux vidéos, comme GTA et on s'inspire de lieux: Miami, Venice Beach, Rio de Janeiro, le Japon.

Etes-vous fans d'artistes français ?

T : Oui, un de nos albums préférés est de Air. Quand j'étais à l'école, ma professeur de français nous faisait écouter MC Solaar alors j'aime beaucoup.

J : On adore aussi Justice, Daft Punk bien sûr, DJ Medhi..

Vous avez fait appel à des danseurs hip-hop pour votre clip "Busy Earnin". Vous intéressez-vous aussi au monde du street art ?

Oui, on est ouverts à beaucoup de choses. Avec "Busy Earnin" on voulait parler des gens obsédés par leur carrière et les biens matériels et de ce que ça signifie en terme de joie et de peine. A la fin du clip, les danseurs se retrouvent au milieu d'une pièce dorée. On voulait symboliser la richesse mais aussi la solitude de ces personnes. On a choisi des danseurs hip-hop parce que c'était pour nous la danse la plus représentative de l'émotion que l'on voulait faire passer.

Est-ce que vous dansez ? Quelqu'un m'a dit que l'un de vous se cachait dans la vidéo de "Busy Earnin" ?

T : Rires. Non pas du tout, on ne danse pas, enfin pas dans la vidéo. Moi ma mère est professeur de danse donc je me débrouille. La danse a toujours fait partie de ma vie c'est pour cela que l'expression corporelle est si importante dans nos clips.

Comment avez-vous composé votre premier album ?

T : On a presque tout créé dans sa chambre (J), mais aussi dans un studio à Londres. On aime beaucoup ce que fait Kanye West, créer des mélodies à partir d'un extrait de chanson qu'il passe ensuite en boucle. C'est comme cela que l'on travaille notre musique. On la réinventant sans cesse. On a de la matière à l'infini !

Que pensez-vous de We Love Green ?

T : C'est magnifique, j'adore le concept. Je pense que c'est important de s'intéresser à la Nature. La vie est un cycle, il ne faut pas le briser. Moi-même je recycle beaucoup.

Quels artistes voulez-vous voir aujourd'hui ?

T : Lorde ! J'ai vraiment hâte de la voir en live. C'est une fille qui m'impressionne. J'ai envie de voir le truc qu'elle fait avec ses doigts.



Jungle (XL Recordings). Premier album le 14 juillet 2014

En concert le 5 juillet aux Eurockéennes (Belfort) et le 18 juillet aux Vieilles Charrues (Carhaix)

Derniers
articles
Les Rencontres Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés