Quels instruments pour jouer de l'électro ? Les must have !

Quels instruments pour jouer de l'électro ? Les must have !

By Charles Crost
07 Mar 2014

Si aujourd'hui, vous décidiez de vous lancer dans la musique électronique avec un budget illimité, on vous a préparé une liste de matériel culte qui vous pourriez utiliser. "Gear Porn" et synthés cultes en approche !

On vous avait déjà présenté un petit synthétiseur idéal pour comprendre le fonctionnement de la synthèse modulaire (ça a l'air compliqué, mais c'est vraiment marrant). Maintenant, attaquons-nous aux pièces idéales de votre installation de futur producteur-star de l'électro.

Une bonne boîte à rythme

Ces machines ont toujours été un objet de passion et de fantasme sans bornes. Les plus cultes d'entre-elles ont été sorties par la marque Roland : il s'agit des Tr 808 et 909. Le principe est simple : pour résumer, vous n'avez qu'à "écrire" le beat sur la machine, régler l'intensité, et c'est parti. La première est sortie en 1980, la seconde, plus musclée, apparait en 1984. Deux artefacts rares qui sont considérés unanimement comme celles qui ont créé les sons de la house et la techno. Revolution 909, le morceau mythique de Daft Punk, ne s'appelle pas ainsi par hasard.

Si vous n'avez pas le budget : Roland ressort une version numérique de ces machines, la serie AIRA.

Un Synthé Basse

C'est lui qui, renforcé d'un séquenceur ou d'un arpeggiateur vous donnera les basslines surpuissantes dont vous aurez besoin pour faire danser votre salon. C'est encore une fois un produit Roland qui a la faveur de nombreux producteurs, le SH101. Extrêmement simple et portatif, il comporte directement tous les outils pour lancer une ligne de basse. Capable d'être proche des sons de l'acid house comme de choses plus denses, il est régulièrement utilisé par des gens comme Rebotini ou Aphex Twin. Plus lourd, mais aussi bien plus solide, l'Odyssey de ARP devrait rendre fou ceux qui rêvent de tourner des boutons et sonnera plus "dangereux". On pense aussi au très puissant Pro One de chez Sequencial Circuits, ou encore à une Roland TB 303 acidissime.

Si vous n'avez pas le budget : Emulez ces synthétiseurs sur un ordinateur, via par exemple Ableton. Le Plugin "Odyssey", gratuit, pourrait par exemple faire le job.

Un Synthé à Nappes

Les nappes vont enrichir et donner de l'épaisseur à votre son. Souvent, ce sera la partie la plus cheap d'un rack traditionnel. Quelques pièces cultes sont néanmoins à noter. Par exemple, l'ARP Solina String Ensemble est resté mythique pour avoir été l'orgue qui a façonné le son de Depeche Mode. Puissant ! Le Korg Poly 800 pourrait, dans un style plus 80's, parfaitement remplir cette fonction avec un style très Miami Vice.

Si vous n'avez pas le budget : achetez un Bontempi, l'un de ces orgues cheaps des 70's, ça se trouve souvent pour 30€

Un Synthé Lead

C'est le synthé qui jouera vos mélodies. Evidemment, de nombreux instruments sont très versatiles et peuvent assurer cette tâche-là, mais certains sont restés assez cultes. Le Moog Prodigy, par exemple, a été si marquant pour Liam Howlett qu'il a décidé donner le même nom à son groupe. Le Roland Juno 6, sorti en 82, sera sur le moment un échec commercial, mais lui et ses successeurs (Juno 60, Juno 106) seront finalement salués par la postérité.

Si vous n'avez pas le budget : Achetez un Casio VL1

Evidemment, tout ceci n'est qu'un petit panel de toutes les pièces mythiques qui font la passion des producteurs de musique électronique. On ne vous a pas parlé non plus des fascinants synthés soviétiques, ni de logiciels, ni de toutes les autres machines qui prennent une place folle dans les studios mais amènent tant de satisfactions aux producteurs.

Après, c'est surtout la façon dont vous vous en servirez qui compte. Rien ne vous empêchera de faire ce genre de chose:

Et vous, sur quoi voudriez-vous jouer ? Quel matos utilisez-vous ? On vous attend dans les commentaires !

(merci à Arnaud Rebotini pour l'illustration)

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés