Pourquoi la mode aime tant les raves ?

Pourquoi la mode aime tant les raves ?

By Sophia Salhi
09 Juil 2019

Depuis quelques saisons déjà, les silhouettes des défilés de mode sont très inspirées de l'esprit rave des années 90. Mais les derniers défilés de la fashion week masculine ont atteint un paroxysme dans cette obsession, avec de multiples hommages rendus à l'âge d'or de la musique électronique.

Burberry à Londres, Marine Serre à Paris et Versace à Milan, pour ne citer qu'eux : la mode européenne semble fascinée par le vestiaire de la rave. Entre nostalgie et révolte, le spectre des raves plane sur la mode contemporaine, et n'a pas l'air de s'essouffler. Lors de la dernière fashion week masculine, deux maisons de couture se sont particulièrement distinguées dans cet exercice.

Donatella Versace, pour sa marque éponyme, a choisi de rendre hommage à son ami Keith Flint, l'emblématique chanteur du groupe Prodigy décédé en mars dernier. Résultat : un catwalk saturé de couleurs, des cheveux jaunes, bleus et roses, un patchwork d'imprimés punk, des costumes oversize, sans oublier les fameuses lunettes de soleil fluos favorites du chanteur. Le tout servi sur le tube "Firestarter". Explosif.

Voir cette publication sur Instagram

Versace iconography is embraced through a nod to 1990s culture, paying homage to The Prodigy, the British band accredited to the rave movement. Discover more through the link in bio. #VersaceSS20 #MFW

Une publication partagée par Versace (@versace) le

Le Belge Raf Simons a, quant à lui, salué dans sa collection l'éminent label R&S records. L'un des modèles portait un t-shirt oversize orné du logo emblématique de la marque, le cheval cabré noir sur un triangle vert inversé. D'autres looks faisaient aussi référence à l'esprit rave avec, notamment, son symbole le plus iconique : le smiley jaune – ici allègrement distordu.

Voir cette publication sur Instagram

Paris Fashion week @rafsimons full looks SS20 PH : @lubakilubaki #rafsimons #runway #fulllook #parisfashionweek #ss20 #readytowear #pfw #menswear #lespionnehomme

Une publication partagée par L'ESPIONNE (@lespionneparis) le

L'obsession de la mode pour la jeunesse et la (contre)culture de la rue a, semble-t-il, encore de beaux jours devant elle !

Derniers
articles
Dresscode

Les
pluslus

Lespluspartagés